/news/politics
Navigation

Legault domine largement les intentions de vote, malgré une faille

En dépit de l’insatisfaction en santé, la CAQ reste populaire

Legault domine largement les intentions de vote, malgré une faille
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois jugent sévèrement la gestion de la pandémie dans les CHSLD par le gouvernement Legault, mais ils ne lui en tiennent pas rigueur pour le moment, démontre un nouveau sondage Léger.  

• À lire aussi: Legault ne veut pas de nouvelles mesures pour le temps des Fêtes

• À lire aussi: Le PLQ n’est plus «fédéraliste»

• À lire aussi: Grèves dans les CPE: Legault met de la pression sur les syndicats

Depuis deux semaines, les partis d’oppositions croient avoir trouvé une faille dans l’armure du gouvernement caquiste : à chaque période de questions, celui-ci est talonné sur l’hécatombe causée par la première vague de COVID-19 dans les CHSLD.  

  • Écoutez la rencontre Martineau-Dutrizac avec Richard Martineau et Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

En effet, un sondage Léger mené la fin de semaine dernière* démontre que 60 % des Québécois sont insatisfaits de la gestion de la pandémie dans les CHSLD et les résidences pour personnes âgées. 

Mais les attaques répétées des partis d’opposition, alimentées par les révélations de la protectrice du citoyen et de la coroner Géhane Kamel, n’ont pas encore entamé le capital de sympathie de la CAQ. Le parti de François Legault domine toujours largement avec 46 % des intentions de vote. 

« Ça prend énormément de temps pour que les intentions de vote bougent, parce que [ça relève] d’une multitude de raisons et que l’électeur n’est pas encore prêt à voter », note le sondeur Jean-Marc Léger. 

D’ailleurs, les troupes caquistes ont clairement repris le dessus depuis le printemps 2020, aux yeux des électeurs : la gestion générale de la pandémie reçoit l’approbation de 73 % des répondants. « C’est un taux extrêmement élevé. C’est le plus élevé au Canada », dit M. Léger.  

  • Écoutez la rencontre Abedfadel-Vallières au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio:  

La santé, talon d’Achille

De façon générale, les enjeux entourant la santé constituent le talon d’Achille de ce gouvernement. Seuls 42 % des Québécois estiment qu’il fait un bon travail dans la gestion du réseau de la santé. De la même façon, les conditions de vie des aînés (32 %) et l’accès à un médecin de famille (31 %) obtiennent les plus bas taux d’approbation des électeurs. 

« S’il fallait que l’agenda de la prochaine année porte sur la santé, le gouvernement serait plus sur la défensive », explique le président de la firme Léger. 

Gouvernement téflon 

Pour les partis d’opposition, toutefois, les bonnes nouvelles s’arrêtent ici. Le parti au pouvoir accuse une légère baisse de 3 % depuis un an et les autres formations ne peuvent que batailler pour le 2e rang.

Le PLQ se maintient à 20 %, tandis que QS et le PQ ont chacun gagné 2 % par rapport au dernier coup de sonde et se retrouvent nez à nez à 13 %.  

Nouveauté cette fois-ci, Léger a également sondé le potentiel de croissance de chaque parti. 

Ainsi, 56 % des Québécois pourraient voter pour la CAQ, alors que la proportion s’inverse pour les partis d’opposition, qui rebutent chacun plus de la moitié des électeurs. À noter, toutefois, 15 % à 18 % des personnes sondées ont refusé de répondre chaque fois, ce qui représente une lueur d’espoir pour les oppositions.  

Anglade fait du surplace 

La situation est particulièrement difficile pour la cheffe libérale Dominique Anglade, dont le parti fait du surplace.  

« Chez les francos, malgré tous les efforts, elle est à 9 %. Ça, c’est catastrophique, affirme M. Léger. Et le fait qu’elle se déplace pour aller chercher le vote nationaliste lui fait perdre du vote chez les non-francos. C’est lose-lose. Mais on est encore à un an des élections. » 

De son côté, le Parti conservateur du Québec a vu son étoile pâlir, passant de 8 % à 5 % depuis octobre dernier. La formation d’Éric Duhaime demeure cependant compétitive dans la région de Québec, où elle recueille toujours 15 % des intentions de vote, soit le meilleur score parmi les partis d’opposition.


* Le sondage web a été mené du 26 au 28 novembre 2021, auprès de 1024 Québécois et Québécoises âgés de 18 ans ou plus. Les données ont été pondérées pour représenter la population québécoise.

Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages? Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.