/finance/news
Navigation

Les impacts de votre score de crédit sur votre police d’assurance automobile

Les impacts de votre score de crédit sur votre police d’assurance automobile
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Votre score de crédit impacte directement votre budget d’assurance. Mais la télématique aussi. Explications.

Quand vous magasinez de l’assurance automobile ou habitation, les assureurs vous demandent la permission d’accéder à votre dossier de crédit. Dire oui vous garantira de payer facilement jusqu’à 30 % moins cher si votre dossier est bon ou excellent.

Certains consommateurs qui ont un mauvais dossier de crédit vont payer deux fois, même trois fois plus cher pour assurer leur foyer et, surtout, leur automobile.

C’est que les assureurs considèrent qu’un mauvais dossier de crédit est un facteur prédictif d’avoir des sinistres. 

« La discipline financière d’un assuré est représentative du soin qu’il porte à sa voiture ou son habitation », élabore Anne Morin, responsable des affaires publiques du Bureau d’assurance du Canada (BAC).

Les assureurs disposent d’études scientifiques à ce sujet. Certaines font le lien entre mauvais conducteur et faible cote de crédit, notamment celle des chercheurs américains Patrick J.Brockett et Linda L. Golden publiée en 2007 dans Journal of Risk and Insurance.

Vous avez le droit de refuser la demande de l’assureur, mais vous paierez automatiquement le gros prix.

S’adapter

Une autre façon de diminuer votre prime, c’est de faire appel à la télématique.

Les assureurs habitation proposent depuis longtemps des rabais si votre logis est équipé d’un système d’alarme relié à une centrale. S’ajoutent désormais des gadgets comme des sondes d’humidité, des valves qui coupent l’eau en cas d’inondation ou des détecteurs de bris de vitre.

Vous devez toutefois calculer si les économies d’assurance justifient leur coût.

En automobile, l’assureur vous proposera d’installer un « mouchard », soit une application dans votre téléphone ou un bidule dans votre voiture. Cette technologie mesure votre style de conduite (accélérations ou freinages brusques, kilométrage, déplacements, vitesse, etc.) et vous alloue une cote. Plus votre cote est bonne, plus vous économisez.

Selon plusieurs sondages et études, les consommateurs sont favorables à la télématique et modifient leur comportement sur la route en conséquence, comme le confirme une étude de 2017 des chercheurs Miremad Soleymanian, Charles Weinberg et Ting Zhu, des universités Perdue et de la Colombie-Britannique.

Avec la télématique, les assureurs accordent un rabais au renouvellement ou diminuent votre prime mensuelle. Et ça marche ! Pas moins de 50 millions de contrats d’assurance avec télématique étaient en vigueur dans le monde en 2018, selon la firme Ptolemus.

Conseils