/news/transports
Navigation

Plaintes de citoyens: le MTQ décide de corriger la situation sur un pont de la Montérégie

Plaintes de citoyens: le MTQ décide de corriger la situation sur un pont de la Montérégie
Photo Agence QMI, Mathieu Ste-Marie

Coup d'oeil sur cet article

Les plaintes des citoyens concernant l’état de la chaussée d’un des deux ponts reliant Beloeil à Mont-Saint-Hilaire ont été entendues par le ministère des Transports (MTQ) qui corrigera la situation dès cette fin de semaine.

Dans les derniers jours, des usagers de la route ont déploré que de récents travaux d’asphaltage pour améliorer l’état de la chaussée du pont Arthur-Branchaud aient plutôt rendu ce tronçon de l’autoroute 20 moins sécuritaire.

Pour Justin Poirier, les travaux ont été tout simplement «bâclés». «Lorsque tu passes sur le pont, tu revoles quasiment dans ton auto, ça cogne vraiment fort», rapporte le jeune homme de 20 ans qui emprunte ce pont au moins deux fois par jour pour le travail.

Plaintes de citoyens: le MTQ décide de corriger la situation sur un pont de la Montérégie
Photo Agence QMI, Mathieu Ste-Marie

Des milliers de signataires

Ce résident de Mont-Saint-Hilaire a décidé de prendre les choses en main en lançant une pétition en ligne qui a été signée par près de 4900 personnes.

Des signataires de cette pétition ne se sont pas gênés pour commenter la situation. «En moto, j’ai l’impression de voler à chaque jonction du pont», a écrit Nicola Kervran-Thibault sur change.org, une plateforme de pétitions en ligne.

«Je passe souvent par là et c’est débile comment les suspensions en mangent un coup», illustre, de son côté, David Fernandez. Pour sa part, Michel Gauthier estime qu’il est «dangereux et complètement irresponsable d’avoir réparé la chaussée de cette façon».

Si l’impact des roues sur les joints dilatation est plus important depuis les récents travaux, le bruit est pire qu’auparavant, juge Justin Poirier. Dans sa pétition, il écrit que «les bruits de bondissements causés par les réparations d’asphaltes sont insupportables pour les citoyens».

Le jeune homme habite à proximité de ce pont de l’autoroute 20 en Montérégie.

Le MTQ entend la critique

Le MTQ s’est rendu sur place pour analyser la situation à deux reprises à la fin novembre. «Les relevés terrain nous ont permis de mieux valider l’inconfort de roulement vécu par les usagers de la route et de déterminer les mesures à mettre en place pour corriger la situation», explique la conseillère en communication au MTQ, Karine Abdel.

Des équipes du MTQ vont aplanir l’asphalte qui a été appliqué autour des 15 joints de dilatation en acier du pont qui enjambe la rivière Richelieu. Selon Mme Abdel, trop d’asphalte a été mis à certains endroits lors des travaux en octobre dernier.

Une intervention temporaire

Les travaux effectués en fin de semaine seront toutefois temporaires puisque le pont Arthur-Branchaud, construit en 1963, sera complètement asphalté l’an prochain.

«Ces travaux vont permettre de remonter l’asphalte au même niveau que les joints de dilatation. Il n’y aura donc plus d’impact sur les joints», mentionne Mme Abdel.

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.