/news/currentevents
Navigation

Trafic de drogues: un laboratoire démantelé à Magog

Police car
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Des centaines de milliers de dollars de stupéfiants ont été saisis lors de deux perquisitions effectuées en l’espace d’une semaine, à Magog, en Estrie. 

Plus de 200 000 $ de méthamphétamines et 7500 $ de cocaïne ont été saisis à la fin novembre par la Régie de police de Memphrémagog (RPM).

Deux hommes ont été arrêtés dans ces affaires distinctes.

Le mardi 30 novembre, Daniel Guillemette, un homme de 28 ans a été intercepté sur la route en train de faire un trafic de méthamphétamines à Magog avec un autre individu.

Une perquisition à son domicile a ensuite été menée par les enquêteurs des crimes initiés, comprenant les enquêteurs spécialisés en matière de lutte au trafic de cannabis, drogue et contrebande de tabac du Service de police de Sherbrooke et de la RPM.

Au total, les enquêteurs ont saisi 52 671 comprimés de méthamphétamines, d’une valeur de 210 684 $ et pour 48 320 $ de cocottes de cannabis séchés (18,877 lb).

Ils ont aussi perquisitionné du matériel de fabrication de stupéfiants et une somme de 2619,70 $ en argent canadien.

M Guillemette a comparu tout en restant détenu. L’autre individu dans cette affaire, un homme de 27 ans, a été relâché sous promesse de comparaître.

Violence conjugale et stupéfiant

Le 27 novembre dernier, à la suite d’une arrestation pour voie de fait par étranglement, séquestration et voie de fait simple sur une jeune femme, de la RPM a obtenu un mandat de perquisition pour fouiller la résidence du suspect, un homme de 21 ans.

Lors de son arrestation, le contrevenant, connu des services de police, se trouvait chez la victime alors qu’il était déjà sous le coup d’un engagement de ne pas communiquer avec elle, ce qui lui a valu une accusation supplémentaire de bris de conditions.

Au cours de la perquisition, les enquêteurs ont mis la main notamment sur 302 grammes de cocaïne, environ 7500 $ en argent comptant et un poing américain.

L’homme a comparu à la Cour du Québec pour les accusations de violence conjugale et demeura détenu pour la suite du processus. Son dossier en matière de possession de cocaïne et d’armes prohibées sera soumis dans les prochains jours au Directeur des poursuites criminelles et pénales.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.