/travel/destinations/quebec
Navigation

Au Bois de Belle-Rivière à Mirabel

le sentier principal
Photo courtoisie, Alain Demers Fréquenté surtout par les marcheurs, le sentier principal est suffisamment large pour accueillir aussi des cyclistes en vélo à pneus surdimensionnés, qu’on peut louer sur place.

Coup d'oeil sur cet article

Sur le chemin de campagne menant à l’entrée du parc régional Bois de Belle-Rivière, un véhicule s’est immobilisé devant le mien pour laisser passer des dindons, marchant à la queue leu leu. Il y en avait une vingtaine. C’était beau à voir. Ça commençait bien l’après-midi.

Sur les sentiers, des marcheurs circulaient ici et là, dont bon nombre avec des chiens en laisse. J’y ai croisé trois randonneurs pratiquant le cani-cross, chacun avec un Husky, leurs pas étant accélérés par la traction de leurs chiens attelés. Le vent mordant de fin d’automne n’avait visiblement aucun effet sur leur bonne humeur. 

Des chemins en forêt

En fait, il s’agit davantage de chemins que de sentiers, car c’est suffisamment large pour accueillir à la fois marcheurs et cyclistes en vélo à pneus surdimensionnés (VPS). 

C’est le cas du sentier principal, une boucle de six kilomètres passant par le Jardin forestier et le Jardin ornemental, nous laissant voir au passage la Sucrerie d’antan, une pittoresque cabane à sucre. Il est aussi possible de faire une boucle de deux ou quatre kilomètres, comme quoi c’est accessible à tout le monde. 

Accessible à l’année, le sentier principal est déneigé tout l’hiver.
Photo courtoisie, parc régional Bois-de-Belle-Rivière
Accessible à l’année, le sentier principal est déneigé tout l’hiver.

L’hiver, ce sentier est déneigé alors que sur le sentier multisports, la neige est battue pour accueillir marcheurs, fondeurs et cyclistes en VPS. Parlant de vélo à pneus surdimensionnés, l’occasion est belle pour en faire l’essai puisque le parc en loue, et ce, en trois tailles. 

Disque golf

En repassant par le chalet d’accueil, j’ai vu au comptoir trois gars enthousiastes demander des disques semblables aux habituels frisbees pour jouer au disque golf. L’activité consiste à lancer un disque dans un panier de métal surélevé. Il y en a 18, comme au golf, et les règles se ressemblent.

Francesca Saint-Jacques et Jean-Luc Lajoie, tous deux du service à la clientèle du parc, devant le panier de départ du parcours de disque golf.
Photo courtoisie, Alain Demers
Francesca Saint-Jacques et Jean-Luc Lajoie, tous deux du service à la clientèle du parc, devant le panier de départ du parcours de disque golf.

Visiblement habitués, les gars ont pris les trois types de disques : le driver (longue distance), le mid-range (distance intermédiaire) et le putter (distance rapprochée). Le parcours de 18 paniers est réparti en parts égales entre le Jardin forestier et le Jardin ornemental. 

L’activité ne coûte presque rien. Pour un débutant qui peut s’en tenir à deux disques, ça coûte à peine plus de deux dollars (dépôt requis). Pour en avoir fait un bref essai, le parcours étant à normale 3, ça demande de la pratique pour y arriver. Mieux vaut prendre les départs courts. Mais bien sûr, l’idée, c’est de s’amuser. 

Le parc régional du Bois De Belle-rivière

  • Sentiers : 21 km 
  • Droit d’accès : 7 $ par adulte, 3 $ par personne de 6 à 16 ans, 2 $ par chien 
  • Cartes de géolocalisation Ondago téléchargeables
  • Location de VPS : 18 $ par adulte pour une heure, 10 $ par enfant 
  • Disque golf : parcours de 18 paniers 
  • Location de refuges 
  • L’hiver : glissade, ski de fond, patinoire, sentier de patin en forêt (2,5 km)

► www.boisdebelleriviere.com

D’AUTRES IDÉES DE SORTIES

Aux îles de Boucherville
Dans le parc national, trois sentiers rustiques traversent champs et boisés. On y croise parfois des chevreuils, mais on en voit souvent davantage en fin de journée, le long de la voie de desserte. Droits d’accès en ligne.
► www.sepaq.com

Des mésanges dans la main
Attirer des mésanges avec des graines de tournesol au creux de la main, c’est magique. Surtout avec des enfants. Le meilleur endroit pour le faire, c’est le Centre d’interprétation de la nature du lac Boivin, à Granby
► www.cinlb.org


COVID-19 : Avant vos déplacements, veuillez consulter les consignes sanitaires en vigueur: www.quebec.ca/coronavirus

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.