/news/green
Navigation

Chute importante de la production de céréales au pays en 2021

Coup d'oeil sur cet article

La saison des récoltes n’a vraiment pas été bonne pour les agriculteurs canadiens de l’Ouest canadien, les volumes de blé, de canola, d’orge et d’avoine produits au pays étant en nette baisse par rapport à 2020.

C’est ce que dévoile un rapport de Statistique Canada, rendu public vendredi.

Les récoltes de blé à travers le Canada ont subi des pertes importantes cette année, avec 21,7 millions de tonnes amassées en 2021, soit 38,4 % de moins par rapport à l’année précédente. Toutefois, c’est l’avoine qui a enregistré les pertes les plus importantes à l’échelle nationale, avec un butin 43 % moins important que l’an dernier.

Les producteurs de canola et d’orge n’ont pas connu mieux, avec une chute des récoltes de 35,4 et 35,3 % par rapport à 2020.

Par contre, le volume de soya produit au Canada est demeuré relativement stable, en légère baisse de 1,4 % par rapport à 2020.

La production de maïs, elle, a connu une bonne année avec des récoltes au pays de 14 millions de tonnes, une hausse de 3,1 % par rapport à 2020.

Selon Statistique Canada, les rendements plus faibles ont été en grande partie attribuables à la sécheresse dans l’Ouest canadien, ce qui a entraîné une baisse de la production.

«Dans l’est du Canada, les températures se sont situées près de la normale pendant une grande partie de la saison de croissance et l’on a observé suffisamment d’humidité dans le sud de l’Ontario et les provinces de l’Atlantique. En revanche, une bonne partie du Québec a connu des conditions de sécheresse», peut-on lire également dans le rapport.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.