/sports/racing
Navigation

Alex Boisvert-Lacroix promu dans le Groupe A

Alex Boisvert-Lacroix promu dans le Groupe A
PHOTO DIDIER DEBUSSCHERE

Coup d'oeil sur cet article

CALGARY | Pour la dernière Coupe du monde sa carrière, Alex Boisvert-Lacroix patinera, dimanche, dans le Groupe A.

• À lire aussi: Une opportunité en or pour Laurent Dubreuil au 1000 m

«Je suis content de finir dans le Groupe A à ma dernière Coupe du monde, a exprimé le patineur de 34 ans la voix nouée par l’émotion. Je suis émotif. J’en suis à ma 42e Coupe du monde en longue piste et cinq en courte piste en 15 ans avec l’équipe nationale. Mes parents, mes amis et ma copine pourront me voir à la télévision.»

Jumelé à son compatriote Gilmore Junio dans l’avant dernière paire du Groupe B, Boisvert-Lacroix a terminé, vendredi, au 3e rang en vertu d’un chrono de 34 s 47. Junior a suivi en 4e position avec un temps de 34 s 50. Malgré sa joie de se hisser dans le même groupe que les meilleurs patineurs de la planète, dimanche, l’Olympien des Jeux de Pyeongchang était habité par des sentiments ambivalents.

Alex Boisvert-Lacroix promu dans le Groupe A
PHOTO DIDIER DEBUSSCHERE

«Ça va être une très grosse bataille avec Gilmore aux Essais olympiques pour obtenir la deuxième place aux Jeux, a-t-il expliqué. Dans le vestiaire avant la course, nous étions crinqués et gonflés à bloc afin de battre le Chinois Tao Yang et le devancer au classement des points. En terminant dans le Top 20, on aurait assuré au Canada deux entrées supplémentaires aux Jeux.»

«Dans la dernière paire, Yang a réalisé sa meilleure course de la saison pour terminer au premier rang du Groupe B, de poursuivre le patineur de Sherbrooke. Avec une seule course, il est pratiquement impossible mathématiquement qu’on termine les deux dans le Top 20. Je suis une lancée et en confiance de mériter ma place aux Olympiques lors des Essais qui auront lieu le 27 décembre au Centre de glaces.»

Le Canada a deux entrées sur 500m pour les Jeux olympiques et il ne restera qu’une place à l’enjeu lors des Essais à Québec le 27 décembre puisque Laurent Dubreuil est déjà préqualifié.

N’eut été du dernier virage où il a perdu pied tout en évitant de justesse la chute, Boisvert-Lacroix aurait pu réaliser un meilleur temps. «J’aurais battu le Chinois si je n’avais pas glissé puisqu’il m’a devancé par 0 s 1, mais cela n’aurait rien changé pour les quotas. J’ai dû mettre la main sur la glace et mes talents en courte piste m’ont aidé. J’ai eu besoin de deux ou trois croisés pour retrouver mon équilibre. Je suis content de mon temps dans les circonstances.»

1er départ en Coupe du monde

À son premier départ en Coupe du monde, Cédrick Brunet a franchi le fil d’arrivée en 35 s 21 pour terminer en 25e place. «À ma première course internationale chez les seniors, j’étais un peu nerveux ce qui est un peu normal, a-t-il raconté. J’avais de bonnes sensations au départ, mais je n’ai pas réussi le temps souhaité. Je suis néanmoins fier de ma performance et je n’aurais pas pu demander mieux.»

Alex Boisvert-Lacroix promu dans le Groupe A
PHOTO DIDIER DEBUSSCHERE

Brunet croit toujours possible de réussir le standard de 34 s 90 exigé par Patinage de vitesse Canada (PVC). «C’est très réaliste, a-t-il affirmé. C’était mon objectif de départ et ça le reste.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.