/news/currentevents
Navigation

Fillette de Granby: la mère et la grand-mère intenteront des poursuites civiles

Coup d'oeil sur cet article

Devant le verdict de culpabilité prononcé jeudi envers la belle-mère de la fillette de Granby, plusieurs ont l'impression que justice a été rendue. Pourtant, la mère et la grand-mère paternelle de la fillette comptent poursuivre le combat au civil.

• À lire aussi: Rapidement déclarée coupable

• À lire aussi: Des détails inconnus des jurés au procès de la belle-mère de la fillette de Granby

«Hier c'était vraiment une étape importante, mais c'est le début du processus de justice dans ce dossier-là», a affirmé l'avocate qui représente les deux femmes, Me Valérie Assouline.

  • Écoutez l’entrevue Me Valérie Assouline, avocate spécialisée en droit de la famille au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio : 

La belle-mère ne serait pas la seule responsable de ce drame, selon la mère et la grand-mère de la fillette. Celles-ci estiment que plusieurs autres personnes ont erré.

«Comment est-ce que l'on peut ne pas voir une enfant qui est affamée, qui a des bleus partout et qui pèse 36 livres?» se demande Me Assouline. «Comment on explique ça alors qu'elle était sous la tutelle de l'État, sous la tutelle de la Direction de la protection de la jeunesse [DPJ] qui était censée la protéger?» questionne la procureure.

Cette poursuite pourrait donc viser des membres du personnel de la DPJ, du milieu scolaire et même du milieu médical. Des gens qui ont gravité autour de la petite sans rien tenter pour la protéger.

«Ce qui fait le plus de mal dans ce dossier-là, je crois, c'est le fait que cette enfant-là a tenté de se sauver, pas une fois, plusieurs fois. Elle-même a appelé à l'aide et personne ne l'a vu. C'est incroyable!»

Me Assouline ajoute que c'est pour lancer un réel changement de culture dans nos institutions que ces procédures seront mises de l'avant.