/news/green
Navigation

Inondations en Colombie-Britannique : au moins 450 millions $ en dommages assurées

Il s'agit de la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire de la province

Inondations en Colombie-Britannique : au moins 450 millions $ en dommages assurées
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les inondations qui ont dévasté la Colombie-Britannique en novembre ont généré pour au moins 450 millions $ en dégâts assurés, en faisant la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire de la province.

• À lire aussi: La Colombie-Britannique doit maintenant réparer les dégâts

Ce montant, avancé jeudi par le Bureau de l’assurance du Canada, ne représente que la pointe de l’iceberg des dégâts causés par les pluies diluviennes.

«Bien que les coûts d’assurance pour ces inondations soient importants, la triste réalité ait que plusieurs résidents touchés vivaient dans des zones à haut risque d’inondation où l’assurance inondation n’était pas disponible», a souligné par communiqué le vice-président pour le Pacifique et l’Ouest du Bureau d’assurance du Canada, Aaron Sutherland.

Notamment, l’une des zones les plus touchées par les inondations, la prairie de Sumas à Abbotsford, est en réalité le fond d’un ancien lac drainé à des fins agricoles. Plus de 600 000 animaux de ferme élevés dans cette région ont péri lors des inondations, qui ont recouvert la prairie de plusieurs mètres d’eau.

Cette catastrophe a d’ailleurs relancé la question de l’intérêt de reconstruire dans des zones inondables à risque.

Le montant du Bureau de l’assurance exclut aussi tout ce que coûtera cette catastrophe au trésor public, notamment pour remettre en état des infrastructures de la province, incluant les routes et ponts emportés par les coulées de boue.

Les assureurs ont eu à débourser souvent en 2021 pour indemniser des Britanno-Colombiens. Des tempêtes de vent en janvier avaient causé pour 134 millions $ en dommages assurés, tandis que les feux de forêt ont généré 155 millions $ en dégâts assurés.

«Les Britanno-Colombiens ont été aux premières loges, cette année, des impacts dévastateurs que peut avoir notre climat changeant. Les assurances peuvent aider à s’en remettre financièrement, mais l’impact humain est souvent irrémédiable», a souligné M. Sutherland en appelant à investir dans des efforts de mitigation pour se préparer à faire face aux changements climatiques.

À VOIR AUSSI...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.