/news/coronavirus
Navigation

Omicron: «on a besoin d’avoir une meilleure idée de ce qui se passe au Québec»

Coup d'oeil sur cet article

À deux semaines de Noël, le Québec devrait avoir un meilleur portrait de la situation entourant la propagation du variant Omicron, croient des experts.  

• À lire aussi: COVID-19: une clinique de dépistage connaît des ratés à Montréal

• À lire aussi: Plus de 2000 cas de COVID-19: la situation est encore «sous contrôle», dit Legault

• À lire aussi: 3000 cas par jour au Québec d'ici la fin de l'année?

«À l’approche des Fêtes, il faut avoir un meilleur tableau de la situation au Québec», affirme Benoit Barbeau, professeur au département des sciences biologiques à l’UQAM, en entrevue à LCN. 

Ce portrait sur la transmission du variant peut s’obtenir par le criblage des tests de dépistage de la COVID-19. 

Cette méthode permettra «de voir si la transmission est déjà active au niveau du Québec» et s’il y a de la transmission communautaire. 

«Pour cette raison, je crois que partout où il y a des éclosions qui pourraient être suspectes, il faut absolument s’assurer de voir si le variant omicron en est la cause», soutient le professeur. 

«C’est un variant qui se transmet très rapidement et on a vraiment besoin d’avoir une meilleure idée de ce qui se passe au Québec au niveau de sa présence et, évidemment, de sa distribution au niveau de l’ensemble du Québec», ajoute-t-il. 

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.