/news/currentevents
Navigation

Un penthouse de 3,2 M$ pour le premier ministre Legault

Il avait vendu pour 4,25 M$ sa luxueuse maison d’Outremont en septembre

François Legault
Photo tirée du site web du courtier Joseph Montanaro Le luxueux condo acheté par le premier ministre et son épouse dans la région de Montréal comporte des vues à couper le souffle, et regorge de matériaux haut de gamme.

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault vient d’acheter un penthouse pour 3,2 M$ dans la région de Montréal, des mains du cofondateur de la firme de publicité Sid Lee Philippe Meunier.

• À lire aussi: L’immobilier de luxe a la cote

• À lire aussi: Le nouveau penthouse de 3 millions $ d’Éric Salvail

M. Legault et sa femme Isabelle Brais avaient vendu en septembre leur maison d’Outremont, pour 4,25 M$.

L’appartement d’un « luxe absolu » duquel ils sont maintenant propriétaires s’étend sur deux étages et comporte trois chambres à coucher et trois salles de bain.

Il offre des « vues imprenables du fleuve et de la ville », selon l’annonce des vendeurs qui avait été affichée sur le site web d’un courtier immobilier. 

« Cette résidence somptueuse a été soigneusement conçue et construite avec des matériaux haut de gamme et profite d’une luminosité incroyable grâce à ses espaces de vie ouverts et son orientation parfaite », peut-on y lire.

Trois espaces de stationnement intérieurs sont inclus dans le prix de vente de la résidence de près de 3000 pieds carrés.

François Legault
Photo tirée du site web du courtier Joseph Montanaro

Gros compte de taxes

François Legault et Isabelle Brais devront acquitter des droits de mutation (taxe de bienvenue) de 76 288 $. Ils devront aussi allonger près de 19 000 $ par année pour les taxes municipales et scolaires de leur nouvelle résidence.

Le penthouse acquis par le premier ministre et sa conjointe, dont la transaction a été officialisée cette semaine, avait d’abord été affiché à 3,3 M$. Le rôle d’évaluation municipale établit sa valeur à 2,1 M$.

Fait à noter, c’est le même courtier spécialisé dans les propriétés de prestige, Joseph Montanaro, qui était impliqué dans la vente de l’ex-maison de François Legault et celle de son nouvel appartement.

Le premier ministre, qui a été cofondateur de la compagnie aérienne Air Transat en 1987, n’a jamais caché qu’il était fortuné. En 2014, lors d’une campagne électorale, il avait dévoilé un bilan financier dans lequel il estimait ses avoirs à environ 10 M$.

« J’ai commencé en empruntant 50 000 $ dans une caisse populaire. Ce 50 000 $, quelques années plus tard, a valu 9 M$. Je n’ai pas honte de mes succès. Je n’ai pas hérité ça de mon père, j’ai travaillé fort et j’en ai mis des heures », avait-il indiqué dans un point de presse.

En 2018, M. Legault avait expliqué à notre chroniqueur Michel Girard le secret derrière son REER d’une valeur impressionnante de 5,8 M$. Il avait décrit y avoir mis des actions de Transat « au début de l’entreprise », alors qu’elles ne valaient que quelques sous. Le titre de Transat s’est éventuellement négocié à plus de 40 $ une vingtaine d’années plus tard.

– Avec Philippe Langlois

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.