/lifestyle/books
Navigation

Mieux-être: pour mieux envisager l’avenir

Les 4 plans d’évolution
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La vie est composée de défis, c’est indéniable. Bouleversement de notre quotidien en raison d’une pandémie, inflation, catastrophes naturelles, changements climatiques, les raisons sont nombreuses pour sombrer dans l’inquiétude. Pourtant comme il y a toujours un revers à chaque situation, il est possible de mieux envisager l’avenir pour vivre sereinement de manière à faire rayonner la paix et la joie à l’intérieur et à l’extérieur de soi. 

La quête du bonheur est parfois difficile, mais elle est certainement possible, même si cela demande quelques efforts. Pour réussir à mieux envisager l’avenir et en saisir toutes les perspectives positives, les auteurs Réjean Déziel et Suzanne Fiset suggèrent de mieux comprendre les quatre plans d’évolution de notre existence – physique, intellectuel, psychique et spirituel – qu’ils ont décortiqués dans leur ouvrage. L’intégration des quatre plans permet une vie plus agréable et mieux équilibrée en permettant d’ouvrir les portes liées au bonheur. D’ailleurs, plusieurs clés sont proposées permettant de se lancer vers cette quête du bonheur.

Dans un premier temps, il est primordial de prendre conscience que nous sommes en grande partie responsables de nos joies, de nos peines, de nos moments de plaisir ou de tristesse. Il faut cesser de blâmer les autres, puisque nous seuls avons la clé du bonheur, elle est entre nos mains. Personne ne viendra cogner à notre porte pour nous offrir du bonheur, c’est à nous de le créer et de le faire grandir. 

Des stratégies pour y arriver ? Oui, il en faut puisque l’idée d’être heureux, selon sa propre définition, est le but ultime de l’humain. On commence par prendre des actions qui procurent du plaisir et on élabore un plan qui fera ressortir la joie de vivre en soi.

Les pensées sur notre esprit 

Personne n’est obligé d’y croire, néanmoins, les auteurs affirment, que peu importe vos croyances sur le sujet, les pensées ont un effet positif ou négatif sur tout votre état d’être, tant physique que psychique. Elles travaillent par le biais de votre subconscient à votre insu. À force d’exemple, on comprend qu’il ne peut en être autrement. 

Toutes pensées négatives atteindront l’un de nos organes. Les sentiments de vengeance, de peur, de tristesse ou de jalousie occasionnent des troubles organiques qui, avec le temps, engendreront des maladies. Inversement, de belles pensées envers soi et autrui réussiront à créer des situations qui sauront embellir votre existence. 

D’ailleurs, pensez à ceux qui ont réussi dans la vie et qui maîtrisent leur destinée, sauf exception ces personnes n’ont pas l’habitude d’étaler leur frustration. Ils savent s’adapter, ils sont en mode solution, même lorsque le vent change et qu’il joue contre eux. 

Sachez que pour les grands et les petits soucis de la vie, la solution se trouve, la plupart du temps, en vous. 

À lire aussi

VERS UNE SANTÉ GLOBALE

Les 4 plans d’évolution
Photo courtoisie

Professeure de yoga et massothérapeute depuis plusieurs années, Lyne St-Roch propose d’intégrer le yoga dans notre quotidien afin de se diriger vers une vie saine tant au niveau du corps que de l’esprit. Dans son livre, La voie du cœur, qu’elle a coécrit avec Brigitte Vaillancourt, elle passe en revue tous les aspects qu’apporte le yoga sur le plan du mieux-être. On y trouve notamment des postures à mettre en pratique afin d’assouplir et fortifier le corps, des exercices de respiration permettant de retrouver son énergie vitale ainsi que des méditations guidées pour vivre plus sereinement. Abondamment illustré et parsemé de pensées qui amènent une belle réflexion, ce livre est un excellent guide pour élargir sa conscience, gagner en vitalité et éveiller la sagesse du corps et de l’esprit. 


JAMAIS TROP TARD

Les 4 plans d’évolution
Photo courtoisie

Dans la nouvelle édition de son livre, Maintenant ou jamais !, le psychiatre Christophe Fauré fait réaliser à ses lecteurs que la vie commence après 40 ans et qu’il n’est jamais trop tard pour faire mieux, voire faire table rase et tout reprendre depuis le début. 

Si plusieurs vivent une crise au tournant de la quarantaine ou de la cinquantaine, il faut comprendre qu’il s’agit d’une transition. Plusieurs choses changent. Certes, il y aura quelques deuils à faire au passage, mais un monde de possibilités est toujours présent. 

Comme on sait davantage ce qui nous convient dans la vie, c’est donc le moment de faire preuve de plus d’authenticité tant au niveau de ses relations personnelles que professionnelles. Pour certains, ce sera un divorce, pour d’autres ce sera un virage professionnel. Ainsi, changer de dizaine devient le moment charnière pour se réaliser davantage, alors qu’on prend conscience que le temps est précieux et qu’il est indispensable de faire ce qui nous tient à cœur au lieu de perdre son temps dans des futilités.

L’auteur met également l’accent sur l’importance de prendre soin de soi et de se réaliser puisqu’il n’est jamais trop tard. Se faire plaisir, prendre le temps de voyager davantage et acheter une résidence secondaire sont de grands projets pour mieux savourer la vie. Pour les moins nantis, l’auteur donne des clés pour se réaliser autrement. Il est possible de commencer une nouvelle relation de couple d’autant plus que chacun a gagné en maturité, ce qui est un atout considérable pour réussir dans cette voie. 

Avec le recul, nous sommes conscients de ce que l’on veut et surtout ce que l’on ne veut pas. Par ailleurs, si ce passage de la vie correspond à un mal de vivre, l’auteur propose un travail d’introspection pour bien cibler ce qui nous rend malheureux. Si par exemple, il y a eu un manque de valorisation sur le plan professionnel, on peut certainement changer de travail, mais on peut également trouver un loisir qui comblera certains besoins à cet égard. Il peut aussi s’agir d’intégrer des groupes de gens dont les valeurs correspondent mieux aux vôtres. 

Il n’est pas nécessaire de changer de vie, rappelle le Dr Fauré, mais de devenir authentique, en extériorisant l’être au plus profond de soi. L’important est de faire plus de place à ce qui peut enrichir sa vie afin qu’elle devienne l’accomplissement de sa propre existence. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.