/news/society
Navigation

Sondage Léger: baromètre des personnalités artistiques de l’année au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, Le Journal, en collaboration avec la firme Léger, dévoile un coup de sonde sur une variété de sujets qui vous touchent de près ou de loin. Notre baromètre mesure ainsi ce qui vous fait vibrer ou sourciller en tant que Québécoise et Québécois, jeune et moins jeune, francophone, anglophone ou allophone, à Montréal ou en région.

• À lire aussi: Le baromètre des personnalités sportives de l’année

• À lire aussi: Voici les personnalités de l’année du monde des affaires, selon les Québécois

• À lire aussi: Sondage Léger: le baromètre des desserts préférés des Québécois


Selon vous, quelle est la personnalité artistique québécoise de l’année ? 

1. Damien Robitaille 10 % 

Photo d'archives

2. Charlotte Cardin : 8 % 

Photo d'archives

3. Denis Villeneuve : 7 % 

Photo d'archives

4. France Beaudoin : 6 %

Photo d'archives

5. Arnaud Soly : 6 %

Photo courtoisie, Raphaël Ouellet
  • Écoutez la chronique d'Anaïs Guertin-Lacroix au micro de Philippe-Vincent Foisy sur QUB Radio:

6. Jay Du Temple : 5 %

7. Mike Ward : 4 %

8. Gildor Roy : 4 %

9. Sam Breton : 4 %

10. Roxane Bruneau : 3 %

11. Cœur de pirate : 3 %

12. Véronique Cloutier : 3 %

13. Charles Lafortune : 3 %

14. David Goudreault : 3 %

15. Ariane Moffatt : 3 %

16. Fred Pellerin : 3 %

17. Anaïs Barbeau-Lavalette : 3 %

18. Gregory Charles : 3 %

19. Anne-Élisabeth Bossé : 3 %

20. André Robitaille : 3 %

21. Sarah-Jeanne Labrosse : 2 %

22. Guy A. Lepage : 2 %

23. Lara Fabian : 2 %

24. Klô Pelgag : 2 %

25. Guillaume Lemay-Thivierge : 2 %


Méthodologie

Un sondage web a été réalisé du 26 au 28 novembre 2021 auprès de 1049 Québécois(es), âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s’exprimer en français ou en anglais. Le sondage a été réalisé en deux temps. Une question ouverte a été posée aux panélistes LEO (Leger Opinion) pour qu’ils soumettent des personnalités artistiques qui ont marqué l’année. Ensuite, sur la base des noms les plus mentionnés, chaque répondant pouvait choisir jusqu’à trois noms. Seuls les 25 noms les plus mentionnés sont présentés dans ce baromètre.


  

  • Philippe Léger, Le Journal Montréal   

Le constat

Signe que la pandémie n’est pas tout à fait résolue, c’est l’artiste pandémique Damien Robitaille qui est, selon les Québécois, l’artiste de l’année. On peut également dire que la deuxième place de Charlotte Cardin concrétise la réussite phénoménale de son premier album complet. Et que dire de Denis Villeneuve et de sa réalisation spectaculaire du film Dune, couvert d’éloges tant par les Québécois que par les Américains ?

La surprise

Il est toujours intéressant de voir de nouveaux visages émerger et incarner un renouveau de la culture québécoise. Qui, au début de 2021, aurait pu croire qu’Arnaud Soly serait la cinquième personnalité artistique de l’année, ou que Sam Breton, Roxane Bruneau et David Goudreault figureraient parmi les artistes de l’année ?

La déception

Derrière le baromètre se cachent des différences générationnelles considérables. Si le baromètre n’était que l’affaire des 18 à 34 ans, les artistes de l’année ne seraient nul autre que Jay Du Temple, suivi d’Arnaud Soly et de Charlotte Cardin. Il est toujours vertigineux de constater le fossé culturel qui sépare les générations. 

DAMIEN A DAMÉ LE PION !    

  • Sophie Durocher, Le Journal de Montréal   

Si l’homme-orchestre Damien Robitaille n’avait pas été numéro 1 au baromètre de l’année 2021, j’aurais demandé, non, j’aurais e-xi-gé un recomptage ! Comme aux élections !

À lui seul, ce gars-là a sauvé notre santé mentale en 2021 avec ses reprises du jour de grands succès populaires, sa chienne Suki et son petit sourire craquant.

Robitaille est mon Franco-Ontarien préféré, mon pusher de bonheur.

D’ailleurs, il a tellement marqué l’année qu’on l’a vu aussi dans une pub pour le lait (le bed-in pour les bedaines) et il a été admirablement parodié au Rideau-Vert dans le spectacle de fin d’année Revue et corrigée.

Quand la ministre de la Culture, Nathalie Roy, a demandé aux artistes de se réinventer, celui qui l’a le mieux compris, c’est Damien : il est passé de chansonnier sympathique plutôt confidentiel à superstar des médias sociaux.

Robitaille a déjà déclaré en entrevue, au sujet de la pandémie : « C’était soit que je déprime et que je me tourne vers la boisson ou que je fais ce que je sais faire : chanter. » Tant pis pour la SAQ, nous, on est chanceux qu’il ne se soit pas tourné vers la boisson !

Maintenant, j’aimerais bien que Robitaille, dont le père est francophone et la mère, anglophone, enseigne le français à Michael Rousseau, le PDG unilingue d’Air Canada. Ça, ça finirait bien l’année 2021.

Où est Guy Nantel ?

Je comprends parfaitement que les Québécois aient voté, comme personnalité ayant marqué l’année 2021, pour Mike Ward (et la cause de la liberté d’expression) ou Sam Breton (qui m’a fait mourir de rire à chaque intervention à Chanteurs masqués).

Je comprends aussi les choix de Gildor Roy (toujours fabuleux dans District 31) ou Denis Villeneuve (qui fait rayonner le Québec sur la planète avec Dune).

Mais il y a une absence que je ne m’explique pas. Pourquoi Guy Nantel est-il absent de ce palmarès ? Il me semble pourtant qu’entre son vox pop délirant avec les antivaccins et son Livre offensant agréablement décapant, il a lui aussi marqué l’année.


Les résultats de ce sondage vous font réagir ?

Envoyez-nous vos lettres d’opinion pour participer à la discussion à l’adresse suivante : faitesladifference@quebecormedia.com


Vous aimeriez vous aussi répondre à des sondages?

Inscrivez-vous à LEO, le panel de Léger : https://bit.ly/3raMw62 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.