/misc
Navigation

C'est ça vivre avec la COVID

Happy fun man open hand arms take off face mask, put back. Covid 19 sick stop, lockdown end after ill. New normal safe life escape step, sun sky city fresh air breath joy, god love faith pray concept.
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Il est de bon ton ces jours-ci de répéter qu’il faut apprendre à vivre avec la COVID.

Malgré la hausse impressionnante des cas, le gouvernement Legault n’a pas trop le choix. 

Un coup de vis sur les mesures sanitaires à la veille des fêtes de Noël serait on ne peut plus mal accueilli. Pas question de faire la même erreur deux fois.

Mais qu’est-ce que ça veut dire, vivre avec la COVID ?

Il s’agit de se promener dans les rues de Paris pour le découvrir.

Continuer la vie 

Dans la Ville des Lumières, la vie a repris ses droits. Omicron a cédé le pas à la féerie des Fêtes.

Les rues sont illuminées, les monuments aussi. Le marché de Noël devant la mairie nous replonge dans l’époque des jours heureux.

Les boutiques sont bondées, alors que les uns et les autres sont à la recherche de la perle rare pour faire plaisir à un proche pour Noël. Après les restrictions de l’an dernier, pas question de passer à côté du bonheur de se retrouver à l’ombre du sapin.

Les restaurants aussi ont reconquis le droit au plaisir gourmand. Les terrasses respirent les retrouvailles entre amis.

Ici, l’augmentation des cas semble accueillie avec une certaine fatalité. 

La hausse est pourtant fulgurante. La semaine dernière, la France a fracassé son record de cas en 24 heures. Le taux d’hospitalisations est six fois plus élevé qu’au Québec.

Et pourtant, pas de panique à bord. Tout au plus est-ce que le gouvernement a fermé les boîtes de nuit, au grand dam d’une jeunesse assoiffée de fêtes et de liberté.

C’est ça, vivre avec la COVID. Porter le masque dans les endroits publics, administrer des troisièmes doses à toute vitesse. Et accepter le risque. 

L’alternative, c’est la peur, l’isolement, le repli. Et ça, ce n’est plus possible, ni humainement ni économiquement.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.