/news/coronavirus
Navigation

Trois-Rivières: un enjeu vaccinal à la RPA Place Belvédère

Coup d'oeil sur cet article

Un résident de la Place Belvédère, à Trois-Rivières, en Mauricie, souhaite davantage de contrôle pour l’accès des aînés non vaccinés à la salle à manger de l’établissement.

Environ 500 personnes habitent l’endroit et l’enjeu a fait l’objet d’un sondage à l’interne. Plusieurs, comme Louis Perron, soutiennent que des règles sanitaires devraient s’appliquer à ceux qui ont refusé le vaccin.

«Dans les restaurants, on doit montrer le passeport. Pourquoi ces gens-là peuvent se promener dans la salle à manger? Il y a des personnes avec la santé fragile ici, des aînés de plus de 90 ans et ils ont des craintes. Il doit y avoir plus de sécurité», a argué le sexagénaire en entrevue avec TVA Nouvelles, mercredi, lui qui est le président du syndicat de copropriétés de la Place Belvédère.

Cette problématique a été portée à l’attention des gestionnaires de l’établissement cet automne. Un sondage a été effectué auprès des locataires et des propriétaires afin de connaître leur opinion. On leur demandait de choisir entre le statu quo, une zone réservée aux non-vaccinés et l’imposition du passeport vaccinal.

Selon la direction de l’établissement, les résultats montrent que des mesures supplémentaires pourraient s’ajouter, mais que cela se fera en collaboration avec le CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec.

L’option du passeport vaccinal ne serait pas retenue, puisqu’elle diffère des recommandations du ministère de la Santé et des Services sociaux, qui répond que «les résidences sont des milieux de vie pour ceux qui y demeurent, contrairement aux restaurants et commerces.»

C’est un point de vue que partage le président-directeur général du Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA), Marc Fortin. «Ces résidences sont leurs maisons. C’est leur chez-soi. C’est comme si je demandais à ma femme de montrer son passeport vaccinal quand elle vient dans la cuisine.»

Ce dernier soutient que plus de 99% des aînés qui résident en RPA sont adéquatement vaccinés et qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Le Groupe Résidences des Bâtisseurs, propriétaire de la Place Belvédère, n’a pas souhaité accorder d’entrevue à TVA Nouvelles. La vice-présidente ventes, marketing et communications, Kristel Louboutin, a soutenu que «selon les recommandations du CIUSSS, il n’est pas possible d’exclure les résidents non vaccinés de la salle à manger».