/entertainment/radio
Navigation

Balado: Étienne Boulay et Maripier Morin à cœur ouvert

Ils confessent leurs rechutes

Maripier Morin
Capture d'écran, YouTube

Coup d'oeil sur cet article

Maripier Morin a lancé le deuxième épisode du balado Grains d’espoir dans lequel elle aborde divers thèmes reliés au sujet de la lutte contre la dépendance. 

Le premier invité, le sportif Étienne Boulay, s’est ouvert à nouveau sur sa dépendance à la cocaïne et sur ses rechutes.

En parlant de la honte venant avec le fait de rechuter et de consommer, il est revenu sur « le moment le plus honteux de sa vie ». Alors qu’il était en vacances dans un complexe hôtelier au soleil, il a abordé un groupe de fêtards pour trouver de la cocaïne. Ce n’est que le lendemain, lorsque la mère d’un des jeunes est venue lui parler, qu’il a compris qu’il s’agissait d’adolescents québécois qui l’avaient reconnu. 

« Le papa en moi... la honte que j’ai eue », a-t-il confié. 

On se souvient que Maripier Morin a admis avoir fréquemment consommé de la cocaïne et être dépendante à l’alcool dans le premier épisode de ce balado. 

L’animatrice a cette fois confié avoir bu une grosse gorgée de vodka chez une amie à sa sortie de thérapie, pour voir si elle « allait exploser comme dans les bandes dessinées ». Un geste qu’elle a admis lors de sa rencontre post-cure. 

« Sinon, je croyais que c’était le début de la fin », a-t-elle raconté. 

Longue pause

Après une pause professionnelle à la suite de la dénonciation de Safia Nolin en juillet 2020 – lui faisant perdre la majorité de ses contrats et de ses rôles –, l’animatrice et comédienne poursuit son retour progressif dans l’œil du public. 

Le balado Grains d’espoir pour lutter contre la dépendance est né de l’association de la jeune femme avec l’entrepreneur Angelo Rubino qu’elle a rencontré lors d’une réunion de fraternité anonyme. La vente de café Grains d’espoir permet d’amasser des fonds pour aider les gens vivant avec des dépendances. 

On retrouvera la comédienne dans le rôle-titre du film Arlette ! de Mariloup Wolfe dans les prochains mois.