/sports/hockey/canadien
Navigation

Canadien: première victoire en huit matchs

Le Canadien l’emporte devant des gradins vides

Coup d'oeil sur cet article

Il fallait bien qu’il n’y ait pas de partisans dans les gradins pour que le Canadien parvienne à stopper sa fâcheuse séquence de sept matchs sans victoire.

• À lire aussi: «Pas l’idéal» – Jonathan Drouin

• À lire aussi: Canadien: une ambiance de déjà-vu

Grâce à un but de Jonathan Drouin, le seul marqueur de la séance de tirs de barrage, le Tricolore a vaincu les Flyers de Philadelphie par la marque de 3 à 2.

« J’ignore si on joue mieux sans partisans, a lancé Drouin à la blague. Il faut dire qu’on est habitué. Les dernières années ont ressemblé pas mal à ça. »

Les joueurs qui évoluent pour les équipes canadiennes ont beau être habitués, ça n’a pas empêché ceux du Canadien de rester surpris lorsque l’organisation leur a annoncé qu’ils joueraient devant des sièges vides. « Aujourd’hui, c’est un wake up call. Pas de partisans dans les gradins, on ne s’attendait pas à ça, cette année, avec les vaccins. On s’était fait dire que ça n’arriverait pas. Alors, c’était difficile à voir. Il n’y avait pas d’ambiance, pas d’énergie », a mentionné l’attaquant du Tricolore. 

Gros but de Dauphin

S’il y en a un qui aurait bien aimé que le Centre Bell soit ouvert aux spectateurs, c’est Laurent Dauphin. Le Repentignois a secoué les cordages pour la première fois depuis le 10 décembre 2016, dans le circuit Bettman.

« Si tu ne joues pas (dans la LNH), tu ne peux pas scorer non plus », a-t-il laissé tomber, sourire en coin.

En plus de mettre fin à la léthargie de Dauphin, ce but a permis aux locaux de niveler la marque avec moins de six minutes à écouler à la troisième période.

« C’était un gros but pour nous. Ça fait du bien de briser la séquence [de défaites]. C’est sûr que ç’aurait été le plaisant d’avoir des partisans », a mentionné l’attaquant de 26 ans. 

Une foule parmi laquelle auraient dû se trouver parents et amis. Il a dû se résigner à leur annoncer la mauvaise nouvelle du match à huis clos.

« Il a fallu que je texte tout le monde en arrivant ici », a-t-il raconté.

Primeau résiste

Cayden Primeau, rappelé de Laval en matinée, a obtenu son troisième départ de la saison. Il a repoussé 37 des 39 tirs dirigés vers lui, en route vers sont premier gain de la saison. Il a également bien fait lors de la séance de tirs de barrage en stoppant les trois tireurs des Flyers. Sur son dernier arrêt, il a semblé se blesser lorsque Cam Atkinson est entrée en collision avec lui.

Même si son cou et son corps ont plié à l’envers, il est parvenu à se relever. Les célébrations pouvaient alors commencer.

Artturi Lehkonen, avec son quatrième de la saison (son premier depuis le 27 novembre) a été l’autre buteur du Canadien. 

Ce qu’on a remarqué...  

EVANS DE RETOUR

Photo Martin Chevalier

Absent lors des deux dernières rencontres, Jake Evans a repris sa place dans la formation. Il occupait le flanc droit en compagnie de Mike Hoffman et Nick Suzuki. Mathieu Perreault a été retranché de la formation. On croyait bien que Joel Armia serait victime du couperet lui qui, la veille, s’était entraîné... au poste de défenseur. 


UN REPOS POUR ALLEN

La présence de Cayden Primeau devant le filet a permis à Jake Allen d’obtenir une rare soirée de congé. Le Néo-Brunswickois avait obtenu le départ des huit derniers matchs de l’équipe. En matinée, Dominique Ducharme a indiqué qu’Allen obtiendrait un autre congé pendant le voyage de trois rencontres face aux formations de la région de New York. C’est alors Samuel Montembeault qui verra de l’action.


BANC RÉTRÉCI

Désespérément à la recherche du but égalisateur, Dominique Ducharme a coupé son banc pour l’une des rares fois de la saison. À compter de la marque des 10 minutes en troisième période, Cédric Paquette et Michael Pezzetta n’ont pas touché la surface glacée.


VOUS AVEZ DIT QUI ?

Vous n’avez jamais entendu les noms des deux buteurs des Flyers ? Ne vous en faites pas, nous non plus. Respectivement âgés de 26 et 24 ans, Max Willman et Jackson Cates n’ont qu’une mince expérience dans le circuit Bettman. Cates a profité de son passage au Centre Bell pour inscrire le premier but de sa carrière. Dommage qu’il n’y avait personne pour célébrer.

+
Cole Caufield
Il y a longtemps quil navait pas connu un match aussi solide Il a décoché 8 tirs au but
-
Nick Suzuki
Il était sur la glace pour les deux buts des Flyers Pourtant, les trios quil affrontait navaient rien de menaçant La soirée fut également difficile dans le cercle des mises en jeu
2
F
3
Première période
1-Mon: Artturi Lehkonen (4) (Kulak, Romanov)5:20
Punitions: MacEwen (Phi) 2:33, Laughton (Phi) 13:31
Deuxième période
2-Phi: Max Willman (2) (van Riemsdyk, Hayes)2:20
3-Phi: Jackson Cates (1) (Brown, Sanheim)19:00
Punitions: Armia (Mon) 12:25
Troisième période
4-Mon: Laurent Dauphin (1) (Chiarot, Savard)14:21
Punitions: Aucune punition
Prolongation
Aucun but
Punitions: Chiarot (Mon) 0:44
Fusillade
Montréal gagne 1-0Philadelphie (0): Couturier (raté), Giroux (raté), Atkinson (raté) Montréal (1): Drouin (but), Caufield (raté), Hoffman (raté)
Tirs au but
Philadelphie 8 - 14 - 11 - 6 - 39 Montréal 19 - 11 - 8 - 2 - 40
Gardiens:
Phi: Carter Hart (PP, 7-8-4) Mon: Cayden Primeau (G, 1-2-0)
Avantages numériques:
Phi: 0 en 2, Mon: 0 en 2
Arbitres:
Beau Halkidis, Kevin Pollock
Juges de lignes:
Steve Barton, Ben OQuinn
ASSISTANCE:
0
Jonathan Drouin
Laurent Dauphin
★★
Ben Chiarot
★★★

À VOIR AUSSI: