/entertainment/comedy
Navigation

Julien Lacroix sort de sa retraite

Julien Lacroix sort de sa retraite
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Coup d'oeil sur cet article

L’humoriste Julien Lacroix, visé par des allégations d’inconduites sexuelles en juillet 2020, est sorti de sa pause professionnelle jeudi. 

• À lire aussi: Julien Lacroix: que restera-t-il ensuite?

Dans une entrevue de 45 minutes accordée au quotidien Le Devoir, qui avait donné la parole à ses victimes en 2020, l’humoriste est revenu sur son cheminement personnel et ses démarches auprès des neuf femmes qui l’ont accusé.  

  • Écoutez la chroniqueuse Anaïs Guertin-Lacroix avec Benoit Dutrizac sur QUB radio:   

«J’étais conscient que j’étais dérangeant, mais je ne pensais vraiment pas à ce point-là», a-t-il dit.

Dans son processus thérapeutique, Lacroix dit avoir contacté cinq des neuf femmes qui ont dénoncé son inconduite et ses agressions sexuelles; les quatre autres ont témoigné anonymement. L’humoriste dit aussi avoir ouvert la porte, dans ses messages, à une rencontre, dans un endroit sécuritaire, avec médiateur. Deux d’entre elles ont échangé avec lui par écrit, mais aucune n’a accepté de le voir.

Il a également soutenu que sa porte allait être «ouverte jusqu’à la fin des temps pour en parler avec [ses victimes], quand elles seront prêtes».

«Je pense que ça ne justifie rien, mais l’alcool et la drogue font partie de 95% des dénonciations [qui me visaient]. C’était un dénominateur commun qui est quand même important», a indiqué Julien Lacroix.

Quant à la notion de consentement, l’humoriste, nouvellement père d’un jeune garçon, dit avoir réfléchi beaucoup à «la limite de l’autre» et à l’empathie. 

  • Écoutez l’analyse de Victor Henriquez, expert en gestion de crise et relations publiques  

«J’existe encore»

Julien Lacroix a mentionné dans son entrevue qu’il voulait recommencer à travailler, bien qu’il ne sache pas encore sous quelle forme, ni à partir de quel moment il allait amorcer son retour sur les planches.

L’humoriste a soutenu qu’il se sentait prêt, que son entourage l’était aussi et qu’il voulait continuer de faire avancer le dialogue.

À voir aussi    

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.