/news/politics
Navigation

Le projet de loi sur les congés de maladie adopté en accéléré

Coup d'oeil sur cet article

Le projet de loi protégeant les travailleurs de la santé des manifestants et accordant dix journées de maladie payées aux employés relevant du fédéral a été adopté en accéléré jeudi après-midi, tout juste avant l’ajournement de la Chambre des communes pour la période des Fêtes.

Les partis ont convenu d’une motion pour rapidement pousser l’adoption de ce projet de loi, qui figurait non loin du haut de la liste des priorités du gouvernement de Justin Trudeau.

En raison de cette décision des députés fédéraux, le projet de loi pourrait devenir loi dès vendredi, si les sénateurs s’entendent pour imiter leurs collègues de la Chambre basse.

L’adoption en accéléré du projet de loi C-3 rappelle celle de la loi sur les thérapies de conversion, qui a tout récemment bénéficié d’une motion unanime pour être renvoyée au Sénat en toute vitesse. Les députés des deux côtés de la Chambre avaient célébré un moment «historique» et s’étaient chaudement félicités.

Si elle est adoptée, les manifestants qui harcèlent les travailleurs de la santé, au point de leur entraver l’accès au travail, pourraient faire face à 10 ans de pénitencier.

La Chambre des communes reprendra ses travaux le 31 janvier prochain.