/news/coronavirus
Navigation

Plus de 3700 nouveaux cas, un sommet depuis le début de la pandémie au Québec

L'attente est longue avant de passer un test de la COVID-19 dans une clinique de dépistage.
Photo Agence QMI, Joël Lemay L'attente est longue avant de passer un test de la COVID-19 dans une clinique de dépistage.

Coup d'oeil sur cet article

Avec plus de 3700 nouvelles infections à la COVID-19 annoncées hier, le Québec a largement dépassé son record quotidien. Le précédent sommet avait été enregistré le 8 janvier 2021, alors qu’on comptait 3127 cas. Cette montée spectaculaire est beaucoup plus rapide que lors des vagues précédentes.

• À lire aussi - Omicron force Legault à reculer: 10 personnes maximum au réveillon de Noël

• À lire aussi - Voici ce qui va changer: le guide des mesures sanitaires qui entreront en vigueur lundi

Le variant Omicron, découvert au début du mois de novembre, fait bondir les infections à la COVID-19 partout dans le monde et inquiète les autorités gouvernementales. 

« La situation est critique », déclarait le premier ministre François Legault hier, avant la tenue de son point de presse.

Toutefois, la situation au Québec aujourd’hui est bien différente d’il y a un an, car le nombre de personnes hospitalisées est bien moindre grâce à la couverture vaccinale.

Une situation qui pourrait changer rapidement selon les projections publiées hier par l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS), qui montrent une forte hausse d’ici deux à trois semaines. 

ÇA AUGMENTE RAPIDEMENT 

Le nombre de cas au Québec déclarés quotidiennement par le ministère de la Santé a augmenté de 223 % du 1er au 16 décembre.

 

MOINS D’HOSPITALISATIONS... POUR LE MOMENT 

Malgré l’augmentation actuelle des cas, le nombre d’hospitalisations est trois fois moins élevé que lors de la deuxième vague. Quelque 305 personnes étaient hospitalisées hier, contre 976 à pareille date en 2020.

 

BEAUCOUP DE MORTS ÉTAIENT DÉJÀ À RISQUE

 

Les données de ce tableau confirment que les personnes souffrant d’autres problèmes de santé ont beaucoup plus de risques de mourir de la COVID-19. L’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) considère 31 conditions médicales dans ses statistiques, comme l’hypertension, le diabète, les problèmes immunitaires, respiratoires ou de santé mentale. Les données du tableau datent du 14 novembre et peuvent différer par rapport à la situation épidémiologique actuelle.  

AILLEURS DANS LE MONDE 

Plusieurs pays européens qui ont une couverture vaccinale similaire à celle du Canada sont aux prises avec une explosion des cas. On sait déjà que le variant Omicron se propage rapidement en Europe. Avec 78 610 nouvelles infections, le Royaume-Uni a d’ailleurs enregistré un nombre record de cas de COVID-19 mercredi. Au total, plus de 10 000 cas d’Omicron ont été détectés dans ce pays en quelques semaines. 

 

Sources : Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), Ministère de la Santé et des Services sociaux et Our World in Data

À VOIR AUSSI  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres