/news/currentevents
Navigation

[PHOTOS] Une poursuite policière se termine en vol plané mortel

Le véhicule a parcouru environ 50 mètres dans les airs avant de s’écraser

Coup d'oeil sur cet article

Les deux jeunes qui sont morts après avoir fait un vol plané en tentant de semer les policiers vendredi matin, à Montréal, roulaient à « pleine vitesse » et avaient peu de chances de survivre, observe un expert.  

Photo Agence QMI, Maxime Deland

« On est dans le 200 km/h certain », lance Pierre Bellemare, expert en reconstitution de scènes de collision et policier retraité de la Sûreté du Québec (SQ), en analysant les photos de la scène. 

« C’est un impact d’une violence extrême. Ç’aurait été surprenant qu’ils s’en sortent vivants », ajoute-t-il. 

Il était 2 h 20 lorsque les patrouilleurs de la SQ ont décidé d’interpeller un Honda CR-V marine qui circulait en direction sud sur l’autoroute Décarie, près de la sortie de la rue Sherbrooke. 

Selon nos informations, les policiers ont vérifié à qui appartenait le véhicule, avant de se rendre compte que le propriétaire ne correspondait pas du tout aux jeunes à bord. 

Photo Agence QMI, Erik Peters

Ceux-ci ont refusé de s’immobiliser, malgré les gyrophares de l’autopatrouille. 

Ils ont plutôt accéléré soudainement, au point où les patrouilleurs les ont perdus de vue quelques instants. 

Des débris de leur véhicule ont été retrouvés par les policiers quelques mètres plus loin, sur un viaduc qui surplombe l’autoroute Décarie. Tout indique qu’ils ont heurté de plein fouet un muret de béton alors qu’ils s’engageaient dans une courbe assez prononcée. 

Photo Agence QMI, Maxime Deland

50 mètres dans les airs

Ils auraient ensuite effectué un vol plané d’environ cinquante mètres, avant d’atterrir sur le gazon en bordure de l’autoroute. 

Photo Agence QMI, Maxime Deland

« C’est clair que c’est un cas de vitesse extrême, assure M. Bellemare. Les enquêteurs risquent d’ailleurs d’être capables de le confirmer avec le module de contrôle du véhicule, qui permet de connaître la vitesse lors des cinq secondes qui précèdent le déploiement des coussins gonflables. »

Les décès de Luis Éduardo Collin Roa, 16 ans, et de Delroy Rahed Westfield, 18 ans, ont été constatés peu de temps après. 

Après vérifications, le Honda CR-V dans lequel ils ont tenté de se sauver avait été volé quelques heures plus tôt. Il s’agit d’ailleurs du type de véhicule le plus prisé par les voleurs au Québec, selon les données du Bureau d’assurance du Canada de l’année dernière. 

Photo Agence QMI, Erik Peters

 Le BEI en charge de l’enquête

Comme c’est le cas lorsqu’une personne décède lors d’une intervention policière, c’est le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) qui a été mandaté pour faire la lumière sur l’accident. 

Celui-ci a annoncé vendredi que cinq enquêteurs ont été dépêchés sur les lieux pour analyser la scène. 

À VOIR AUSSI...