/sports/tennis
Navigation

Tennis Canada : après Leylah, Félix...

Tennis Canada : après Leylah, Félix...
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Tout comme sa compatriote Leylah Annie Fernandez la veille, le Québécois Félix Auger-Aliassime a été nommé mercredi le joueur de l’année au pays, ainsi que l’athlète par excellence en simple et le joueur le plus amélioré par Tennis Canada.

L’homme de 21 ans succède ainsi à Milos Raonic pour ce qui est du «tennisman» le plus méritant. Ayant amorcé la saison au 21e rang mondial, Auger-Aliassime a terminé au 11e échelon après avoir occupé momentanément le 10e, un sommet personnel. Demi-finaliste aux Internationaux des États-Unis à Flushing Meadows, il a également été quart de finaliste à Wimbledon et finaliste à deux reprises, soit aux tournois de Stuttgart et de Melbourne 2. Le joueur de la Belle Province a terminé l’année avec une fiche de 38-24, obtenant entre autres quatre victoires contre des joueurs du top 10 (Alexander Zverev, Matteo Berrettini, Roger Federer et Diego Schwartzman).

Shapovalov aussi

Pour sa part, l’Ontarien Denis Shapovalov a reçu le titre de meilleur joueur de double au Canada, et ce, pour une troisième année de suite. Puis, le Québécois Jaden Weekes a été nommé joueur junior de l’année.

«Félix, Denis et Jaden ont connu d’excellentes saisons et nous sommes très heureux de les honorer, a affirmé dans un communiqué Michael Downey, président et chef de la direction de Tennis Canada. Dans des conditions difficiles imposées par la pandémie de COVID-19, ils ont tous les trois su se démarquer et offrir des performances d’exception.»

Demi-finaliste en simple à Wimbledon, Shapovalov s’est également illustré en double. Aux côtés de son partenaire de longue date Rohan Bopanna, il a notamment participé aux quarts de finale de deux épreuves Masters 1000 (Madrid et Indian Wells) et était demi-finaliste au tournoi ATP 250 de Saint-Pétersbourg.

Quant à Weekes, il a présenté une fiche de 23-11 chez les juniors, décrochant deux titres de catégorie 3 cette année, à Repentigny et en Israël, au tournoi de Ramat Hasharon. Grâce à ces résultats, il a fait un important bond au classement mondial junior de l’ITF, terminant au 81e échelon après avoir amorcé la saison au 593e rang.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.