/lifestyle/food
Navigation

Des menus pour les Fêtes

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

L’année dernière, la pandémie de la COVID-19 nous a privés du plaisir de se retrouver avec nos proches pendant le temps des Fêtes. Cette année, la situation demeure très sensible, mais une réception, toute en intimité et avec peu d’invités, pourrait être possible. Le chef et auteur Jean-François Plante nous présente un nouveau livre de recettes, Tablées - Le plaisir de se retrouver, un guide clés en main offrant une quinzaine de menus complets.

Tablées - Le plaisir de se retrouver est le fruit de la réflexion pandémique d’un chef en manque de convives. « J’adore recevoir les gens et je sais que je ne suis pas le seul, raconte Jean-François Plante. Je fais ce métier parce que cela me fait énormément plaisir de faire plaisir aux autres. »

Comme il l’écrit dans son introduction, « force est d’admettre qu’un des grands plaisirs en cuisine est de donner aux autres, d’offrir amour, réconfort, sensualité à ceux qu’on aime ».

« Cela me fait plaisir de les voir heureux lorsqu’ils mangent ce que je leur propose, précise le restaurateur. C’est un échange formidable. Très peu de choses dans la vie nous procurent autant de satisfaction mutuelle. »

Une thématique de A à Z

Avec Tablées - Le plaisir de se retrouver, l’auteur souhaite offrir des menus clés en main, avec des thématiques qu’il a vécues, qu’il a imaginées et qui lui plaisaient. « C’est autant de tableaux différents qui me permettent de raconter des histoires, d’imaginer une couleur, une saveur, une même table. Cela me permet d’inventer des recettes dans un cadre précis. »

Ces cadres précis, ce sont, par exemple, un brunch, un bistro, un pique-nique, un souper de dernière minute, au chalet, ou encore avec un verre de vin rouge. « J’ai pensé à des circonstances du quotidien qui rassemblaient les gens dans des contextes, soit de thématiques par saveur ou par environnement. »

Concrètement, Jean-François Plante s’est rendu compte que les gens avaient beaucoup de difficulté à choisir une thématique pour un menu et à s’y tenir d’un bout à l’autre, des entrées, au plat de résistance, en passant par les desserts. « Ce qui est important pour moi dans cette proposition, c’était de poser des tables qui ne font pas trop d’erreurs de goût. Je voulais absolument éviter les choix que l’on fait souvent dans les hôtels tout-inclus où l’on retrouve de la bouffe à volonté, un mélange totalement indigeste et grotesque. »

Chaque plat est élaboré à partir d’ingrédients faciles à trouver. « Je puise dans le local, le plus possible. Ce n’est pas un dogme sacro-saint, je me permets quelques entorses ici et là, car on vit dans un pays nordique. »

Une assiette en amenant une autre, on se retrouve ainsi avec un menu thématique. Il n’y a plus qu’à mettre la table et profiter de ce moment de plaisirs avec quelques convives.

POUR UN REPAS DES FÊTES SANS SOUCIS

Jean-François Plante nous donne quelques conseils pour une tablée du temps des Fêtes réussie, qui fera plaisir à vos convives, sans pour autant stresser l’hôte du jour.

1. Penser aux convives

La première chose est de penser aux convives qui vont composer la tablée. « C’est leur faire plaisir avant tout, explique l’auteur. Il faut être un leader dans son choix, mais il faut être sensible pour comprendre ce que les gens vont aimer et ne pas aimer. »

2. Choisir une thématique

« Choisir, et rester dans la thématique est le plus important. » Jean-François Plante conseille de faire attention de ne pas marier des choses qui ne vont pas ensemble. « N’allez pas dans la cuisine portugaise, chinoise, française, espagnole et traditionnelle. Tout mélanger ensemble, cela ne marche pas. On choisit une thématique, on s’y tient et on la développe. » La table, le décor et la musique devraient idéalement aller de concert avec la thématique choisie.

3. Rendre cela léger

Si vous choisissez une thématique costaude du temps des Fêtes, avec des plats traditionnels, pensez à des salades et à des légumes pour accompagner et rendre cela plus léger, aérien et coloré.

4. Marier le chaud et le froid

Pour bien rythmer et se donner le temps de composer la table, il faut marier le chaud et le froid. « Cela permet de se donner une pause entre les plats pour ne pas être débordé et pour avoir le temps d’être avec ses convives. Il est primordial de pouvoir être avec les convives, c’est cela que l’on recherche lorsqu’on reçoit les gens. »

5. Poser des plats au centre de la table

Jean-François Plante n’aime pas beaucoup dresser des assiettes. Il préfère présenter des plats de partage au centre de la table. « Les gens peuvent se servir dans la plus grande convivialité. Cela permet aussi de mieux connaître la personnalité et la gourmandise des invités ! »

6. Penser aux plats mijotés

Vous n’êtes pas sûrs à quelle heure vos convives vont arriver ? Pensez aux plats mijotés ! « En plus, il n’y a rien de meilleur et rien de plus chaleureux ! Les convives arrivent un peu tôt ou un peu tard ? Dans tous les cas, vous êtes parés. »

Salade de pâtes courtes, de petit pois et de roquette, crème aux fines herbes    

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 25 MINUTES

INGRÉDIENTS  

  • 1 paquet d’environ 330 g (11 oz) de pâtes courtes, cuites al dente, égouttées    
  • 150 g (1 tasse) de petits pois surgelés, décongelés sous l’eau froide    
  • 40 g (1/4 tasse) de poivron rouge, coupé en brunoise    
  • 3 oignons verts, émincés    
  • Sel et poivre du moulin    
  • 50 g (2 tasses) de jeune roquette      

Crème aux fines herbes   

  • 250 ml (1 tasse) de crème champêtre 15 %    
  • 1 1/2 c. à soupe d’herbes salées    
  • 1 c. à soupe de moutarde de Dijon    
  • 60 ml ( 1/4 tasse) de jus de citron vert    
  • 2 c. à café de pesto de fleur d’ail    
  • 15 g (1/4 tasse) de persil plat frais, ciselé    
  • 3 c. à soupe de basilic frais, ciselé    
  • 2 c. à soupe de ciboulette fraîche, ciselée    
  • 2 c. à soupe de menthe fraîche, ciselée       

TECHNIQUE  

  • Déposer tous les ingrédients de la crème aux fines herbes dans un bol profond et étroit. À l’aide d’un pied-mélangeur, transformer en une sauce onctueuse. Réserver.    
  • Dans un saladier, mélanger les pâtes, les petits pois, le poivron et les oignons verts. Ajouter la crème aux fines herbes et mélanger délicatement. Saler et poivrer.    
  • Au moment de servir, incorporer la roquette en touillant délicatement pour lui garder son croquant. Déguster.       

Huîtres gratinées, au poireau, aux lardons et à la crème de brie  

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 25 MINUTES
CUISSON : 30 MINUTES

INGRÉDIENTS  

  • 1 douzaine d’huîtres en coquille  
  • 125 ml (1/2 tasse) de vin blanc sec  
  • 3 branches de thym frais   
  • 4 tranches de bacon épaisses, coupées en lardons  
  • 1 c. à soupe de beurre  
  • 85 g (1 tasse) de blanc de poireau, finement haché  
  • Sel et poivre du moulin  
  • 2 c. à soupe de farine tout usage  
  • 125 ml (1/2 tasse) de crème à cuisson 35 %  
  • 100 g (31/2 oz) de brie triple crème sans la croûte, coupé en morceaux  
  • 2 c. à soupe de persil plat frais, finement ciselé  
  • Gros sel    

TECHNIQUE  

  • Ouvrir les huîtres, jeter la première eau et les retirer de leur coquille au-dessus d’une fine passoire posée sur une petite casserole. Réserver les huîtres et les demi-coquilles bombées.   
  • Ajouter le vin blanc et les branches de thym au jus d’huîtres dans la casserole. À feu moyen, porter à doux frémissement et laisser réduire de moitié, environ 3 minutes. Pocher les huîtres dans ce bouillon 3 minutes. Retirer les huîtres du bouillon et réserver les huîtres et le bouillon. Retirer et jeter les branches de thym.  
  • Dans une poêle à frire, à feu moyen-vif, cuire le bacon jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Retirer les lardons de la poêle et réserver. Prélever 2 c. à soupe du gras de bacon, jeter le reste et laver la poêle. Émietter le bacon.  
  • Dans la poêle, à feu moyen, faire fondre le beurre dans le gras de bacon réservé. Incorporer le blanc de poireau, saler, poivrer et faire suer 3 minutes, en évitant la coloration.  
  • Saupoudrer la farine et cuire 2 minutes encore. Déglacer avec le bouillon d’huîtres réservé. Remuer délicatement, ajouter la crème et le fromage, et chauffer de 3 à 5 minutes ou jusqu’à ce que le fromage soit fondu et que la sauce épaississe. Intégrer le persil plat et mélanger délicatement.  
  • Allumer le gril du four. Recouvrir une plaque de cuisson de gros sel et y enfoncer les coquilles afin de bien les stabiliser. Farcir chaque coquille d’une huître, garnir de bacon émietté et de sauce au brie. Passer sous le gril 3 minutes et servir aussitôt en amuse-bouche.    

Côtelettes de porc panko-cheddar 

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 25 MINUTES
CUISSON : 6-8 MINUTES

INGRÉDIENTS 

  • 4 grosses côtelettes de porc, coupe française, avec l’os 
  • 30 g (1/4 tasse) de farine tout usage 
  • 2 c. à café de sel d’ail 
  • Sel et poivre du moulin 
  • 60 g (1 tasse) de chapelure panko 
  • 115 g (1 tasse) de vieux cheddar, finement râpé 
  • 2 c. à café d’origan séché 
  • 2 œufs 
  • 60 ml (1/4 tasse) d’huile de canola  

TECHNIQUE 

  • À l’aide d’un rouleau à pâtisserie ou d’un marteau à viande, aplatir la chair des côtelettes de porc. Réserver. 
  • Dans une grande assiette, mélanger la farine, le sel d’ail, du sel et du poivre. Dans une autre grande assiette, mélanger la chapelure, le cheddar et l’origan. Dans un plat creux, battre sommairement les œufs à la fourchette. 
  • Passer une côtelette dans la farine, la tremper dans les œufs battus, puis la rouler dans la chapelure pour faire une belle panure à l’anglaise. Répéter l’opération pour les trois autres côtelettes. 
  • Dans une grande poêle à frire, à feu moyen-vif, chauffer l’huile et frire les côtelettes 3 minutes de chaque côté. Servir immédiatement.  

Cuisses de poulet braisées, sauce rosée 

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 20 MINUTES
CUISSON : 1 HEURE 5 MINUTES

INGRÉDIENTS 

  • 1 boîte de 796 ml de tomates italiennes étuvées en dés 
  • 2 c. à soupe d’huile végétale 
  • Sel et poivre du moulin 
  • 4 cuisses de poulet, sans la peau 
  • 2 c. soupe d’origan séché 
  • 4 oignons jaunes, coupés en deux et émincés 
  • 8 gousses d’ail grossièrement hachées 
  • 1 c. à soupe de ketchup 
  • 1/2 c. à café de poivre de Cayenne 
  • 2 c. à soupe d’herbes salées  
  • 125 ml (1/2 tasse) de crème à cuisson 35 % 
  • 2 c. à soupe de basilic frais, finement ciselé 
  • 15 g (1/4 tasse) de persil plat frais, finement ciselé  

TECHNIQUE 

  • Égoutter les tomates en dés au-dessus d’un bol ; réserver le jus et les tomates. 
  • Dans un faitout ou une grande cocotte, à feu moyen, chauffer l’huile. Saler et poivrer généreusement les cuisses de poulet des deux côtés et saupoudrer d’origan. Saisir le poulet dans le faitout 3 minutes de chaque côté. Retirer le poulet du faitout et réserver. 
  • Déposer les oignons et l’ail dans le faitout et faire suer 3 minutes. Déglacer avec le jus des tomates en dés. Ajouter les cuisses de poulet, couvrir et cuire 10 minutes.  
  • Ajouter les tomates en dés, le ketchup, les herbes salées et le poivre de Cayenne. Mélanger et retourner les morceaux de poulet. Couvrir et laisser mijoter 30 minutes à feu moyen-doux en retournant les morceaux de poulet à mi-cuisson.  
  • Incorporer la crème et le basilic, et cuire à couvert 5 minutes. Retirer le couvercle, retourner les morceaux de poulet et cuire à découvert 10 minutes ou jusqu’à ce que la sauce soit onctueuse. Saupoudrer de persil et mélanger délicatement. Déposer le poulet et la sauce dans un grand plat de service et servir avec des pâtes au beurre et aux herbes.  

Côtes levées confites au bacon, caramel de cassonade relevé 

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PÉPARATION : 25 MINUTES
CUISSON : 3 HEURES
REPOS : 5 MINUTES

INGRÉDIENTS 

  • 16 tranches de bacon bien gras 
  • 115 g (1/2 tasse) de cassonade 
  • 2 c. à café d’herbes de Provence 
  • 1 c. à soupe de moutarde sèche 
  • 2 c. à café de sel fin 
  • Le jus de 1 citron 
  • 60 ml (1/4 tasse) de ketchup 
  • 3 c. à soupe de sauce au piment fort (de type Red Hot) 
  • 4 gousses d’ail finement hachées 
  • Poivre du moulin 
  • 4 sections de côtes levées de dos de porc d’environ 450 g (1 lb) chacune  

TECHNIQUE 

  • Dans une grande poêle à frire, à feu moyen, cuire les tranches de bacon 5 minutes ou jusqu’à ce qu’elles fondent un peu et deviennent translucides, qu’elles libèrent leur gras, mais qu’elles demeurent souples. Laisser tiédir 5 minutes dans la poêle. 
  • Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). 
  • Dans un bol, mélanger la cassonade, les herbes de Provence, la moutarde sèche et le sel. Ajouter le jus de citron, le ketchup, la sauce au piment fort et l’ail, et mélanger jusqu’à l’obtention d’un mélange souple. Poivrer généreusement. 
  • Préparer quatre feuilles de papier d’aluminium assez grandes pour envelopper chaque section de côtes levées. Sur une feuille, déposer 2 tranches de bacon côte à côte. Badigeonner très généreusement, des deux côtés, une section de côtes levées du gras de bacon, puis de la sauce à la cassonade. Déposer les côtes levées, côté bombé dessous, sur les tranches de bacon, puis couvrir de 2 autres tranches de bacon. Envelopper les côtes levées de façon hermétique et suffisamment serrée pour que le bacon adhère bien à la viande. Répéter l’opération pour les trois autres sections de côtes levées. 
  • Déposer sur une plaque de cuisson et cuire au four 3 heures. Libérer les côtes levées du papier d’aluminium et servir aussitôt.  

Pavé de saumon grillé, salsa verde à l’aneth

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 30 MINUTES
MACÉRATION : 30 MINUTES
CUISSON : 9 MINUTES

INGRÉDIENTS

  • 1 filet de saumon de 1 kg (2 lb), avec la peau
  • 3 c. à soupe d’huile d’olive 
  • Sel et poivre du moulin

Salsa verde

  • 1 c. à café de tabasco vert 
  • 1 petite courgette non pelée, coupée en brunoise
  • 2 concombres libanais, coupés en brunoise
  • 4 petits cornichons à l’aneth, coupés en dés
  • 1 gros bouquet d’aneth, finement ciselé
  • 30 g ( 1/4 tasse) de petites câpres
  • Le jus et le zeste de 2 citrons verts bios ou blanchis
  • 4 oignons verts, émincés
  • 60 ml ( 1/4 tasse) d’huile d’olive extra-vierge
  • 60 ml ( 1/4 tasse) d’huile végétale
  • 1 c. à soupe d’herbes salées
  • 1 c. à soupe de pesto à la fleur d’ail
  • Poivre du moulin  

TECHNIQUE

  • Dans un grand cul-de-poule, mélanger délicatement les ingrédients de la salsa verde. Réserver à température ambiante 30 minutes pour permettre aux saveurs d’exulter. 
  • Préchauffer le barbecue à intensité moyenne ou une poêle à frire à fond strié à feu moyen-vif sur la cuisinière. 
  • Badigeonner le filet de saumon d’huile d’olive côté peau et côté chair, saler et poivrer généreusement. Déposer le filet côté peau directement sur la grille du barbecue et, sans le bouger, cuire 7 minutes. Retourner délicatement côté chair et cuire 2 minutes de plus.
  • Déposer le filet de saumon dans un grand plat de service, côté peau dessous, et garnir de salsa verde. Servir aussitôt. 

Risotto à la carbonara

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 20 MINUTES
CUISSON : 40 MINUTES

INGRÉDIENTS

250 g (1/2 lb) de bacon épais, coupé en dés

1 oignon moyen finement haché

3 gousses d’ail grossièrement hachées

Sel et poivre du moulin

250 g (1 tasse) de riz arborio

1 litre (4 tasses) de bouillon de volaille chaud

4 jaunes d’œufs

125 ml (1/2 tasse) de crème à cuisson 35 %

2 tranches de 100 g (3,5 oz) de capicollo doux, coupé en dés

115 g (1 tasse) de cheddar doux marbré, râpé

1 c. à soupe d’herbes salées

Noix de beurre, au goût

Garnitures

2 branches de thym frais, finement ciselées

2 c. à soupe de ciboulette fraîche, finement ciselée

TECHNIQUE

Dans une poêle à frire, à feu moyen-vif, cuire le bacon jusqu’à ce qu’il soit à point. Réserver sur du papier essuie-tout. Conserver 3 c. à soupe du gras de bacon, jeter le reste et laver la poêle à frire.

Dans la poêle, à feu moyen, chauffer le gras de bacon réservé et incorporer l’oignon et l’ail. Saler, poivrer et faire suer 3 minutes. Ajouter le riz et mélanger. Chauffer jusqu’à ce qu’il devienne légèrement translucide. Baisser le feu à moyen-doux.

Mouiller d’une grosse louche de bouillon, mélanger doucement à l’aide d’une cuillère en bois, et cuire en brassant jusqu’à ce que le riz ait absorbé presque tout le bouillon. Répéter l’opération jusqu’à ce que tout le bouillon ait été utilisé et que le riz soit al dente et ait une texture baveuse.

Dans un bol, fouetter légèrement les jaunes d’œufs et la crème. Réserver.

Incorporer le bacon et le capicollo au risotto et mélanger délicatement. Ajouter le cheddar et les herbes salées, et mélanger. Verser le mélange de crème et de jaunes d’œufs, et mélanger. Ajouter quelques noix de beurre et poivrer. Servir aussitôt, garni de thym et de ciboulette.

Pouding chômeur au whisky, à l’érable et aux pacanes

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 20 MINUTES
CUISSON : 25 MINUTES

INGRÉDIENTS

  • 2 c. à soupe de beurre non salé, à température ambiante
  • 50 g ( 1/4 tasse) de sucre
  • 2 c. à soupe de sirop d’érable 
  • 1 c. à café d’extrait de vanille 
  • 1 œuf
  • 150 g (1 tasse) de farine tout usage 
  • 1 c. à café de levure chimique (poudre à pâte) 
  • 125 ml (1/2 tasse) de lait
  • 60 g (1/2 tasse) de pacanes rôties et hachées

Sauce au whisky et à l’érable

  • 230 g (1 tasse) de cassonade
  • 125 g (1/2 tasse) de sucre d’érable
  • 250 ml (1 tasse) d’eau 
  • 125 ml (1/2 tasse) de sirop d’érable
  • 3 c. à soupe de Sortilège (whisky à l’érable)
  • 2 c. à soupe de beurre

TECHNIQUE

  • Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Beurrer un moule carré de 20 cm (8 po) de côté. 
  • Dans une casserole, à feu moyen-vif, porter à ébullition tous les ingrédients de la sauce au whisky. Laisser mijoter à feu moyen 3 minutes. Retirer du feu et réserver.
  • Dans un grand bol, battre le beurre en crème avec le sucre, le sirop d’érable et la vanille. Ajouter l’œuf et mélanger. Déposer le bol sur une casserole d’eau et réserver à feu très doux. 
  • Dans un bol, tamiser la farine et la levure chimique. Incorporer délicatement au mélange beurre-sucre en alternant avec le lait. Ajouter les pacanes et mélanger légèrement. 
  • Verser la sauce au whisky dans le moule préparé et couvrir de la pâte à gâteau. Cuire environ 25 minutes ou jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Servir tiède. 

L’époustouflant Reine-Élisabeth

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 40 MINUTES
CUISSON : 55 MINUTES

INGRÉDIENTS

  • 1 noix de beurre pour le moule 
  • 1 c. à soupe de farine pour le moule 
  • 250 ml (1 tasse) d’eau chaude 
  • 70 g (1 tasse) de dattes dénoyautées, finement hachées
  • 80 g (1/3 tasse) de beurre non salé + 2 c. à soupe
  • 1 c. à soupe de bicarbonate de soude
  • 150 g (1 tasse) de farine tout usage
  • 1 c. à soupe de levure chimique (poudre à pâte)
  • 1 pincée de sel
  • 200 g (1 tasse) de sucre granulé fin
  • 1 œuf
  • 75 g (2/3 tasse) de noix de Grenoble, hachées

Glaçage Reine-Élisabeth

  • 250 ml (1 tasse) de lait évaporé non sucré
  • 150 g (3/4 tasse) de sucre granulé fin
  • 60 ml (1/4 tasse) de sirop d’érable
  • 60 ml (1/4 tasse) d’Amaretto
  • 2 jaunes d’œufs
  • 3 c. à soupe de beurre non salé
  • 1 c. à café d’extrait de vanille
  • 60 g (1/2 tasse) de noix de Grenoble, hachées
  • 2 c. à soupe de noix de coco non sucrée, râpée

TECHNIQUE

  • Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Beurrer et fariner un moule à ressort d’environ 23 cm (9 po) de diamètre et 5 cm (2 po) de hauteur. Chemiser le fond d’un papier parchemin. Réserver au réfrigérateur. 
  • Verser l’eau chaude dans une casserole, ajouter les dattes et 2 c. à soupe de beurre, et porter à ébullition à feu moyen. Couvrir et cuire 5 minutes à feu doux. Retirer du feu, ajouter le bicarbonate de soude et mélanger. Réserver. 
  • Dans un bol, tamiser la farine, la levure chimique et le sel. Réserver. 
  • Dans un grand bol, battre 80 ml (1/3 tasse) de beurre en crème. Ajouter le sucre et battre. Incorporer l’œuf et bien battre. 
  • Incorporer un peu de farine tamisée dans le mélange beurre-sucre, puis un peu de la préparation aux dattes. Mélanger. Répéter en remuant bien après chaque addition. Ajouter les noix de Grenoble et bien mélanger. Verser dans le moule préparé et cuire au four 35 minutes. 
  • Pendant ce temps, dans une casserole, à feu moyen, porter à ébullition le lait évaporé, le sucre, le sirop d’érable, l’Amaretto, les jaunes d’œufs, le beurre et la vanille, en remuant continuellement au fouet. Laisser bouillir 5 minutes, sans cesser de fouetter. Retirer du feu. Ajouter les noix de Grenoble et la noix de coco, et mélanger. 
  • Retirer le gâteau du four et le napper de suffisamment de glaçage pour bien le recouvrir. Réserver le reste du glaçage pour le servir en sauce tiède avec le gâteau. Remettre le gâteau au four une vingtaine de minutes en surveillant la coloration du glaçage. Servir tiède. 

Carrés gourmands au café, au caramel et aux noix

1225 Zeste Jean-François Plante Recettes
Photo courtoisie

PORTIONS : 4
PRÉPARATION : 20 MINUTES
CUISSON : 35 MINUTES
REPOS : 10 MINUTES

INGRÉDIENTS

  • 240 g (1 tasse) de beurre ramolli
  • 230 g (1 tasse) de cassonade
  • 1 œuf
  • 1 c. à café d’extrait de vanille
  • 260 g (1 3/4 tasse) de farine tout usage
  • 60 g (1/2 tasse) de noix de Grenoble hachées

Glaçage au café

  • 250 g (1 tasse) de mascarpone
  • 55 g (1/3 tasse) de sucre glace
  • 1 œuf
  • 60 ml (1/4 tasse) de café espresso bien tassé

TECHNIQUE

  • Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Beurrer et fariner un moule carré de 23 cm (9 po) de côté.
  • Dans un bol, battre le beurre en crème souple et incorporer la cassonade. Ajouter l’œuf et la vanille, et battre jusqu’à l’obtention d’un mélange lisse. Ajouter la farine et bien mélanger. Incorporer les noix de Grenoble à l’aide d’une spatule, puis transvider dans le moule préparé.
  • Dans un bol, battre le mascarpone et le sucre glace au batteur à main. Ajouter l’œuf et fouetter légèrement. Incorporer le café et battre jusqu’à l’obtention d’un beau mélange crémeux. Verser sur la pâte à gâteau.
  • Cuire au four 35 minutes. Laisser tiédir, démouler et couper en carrés.
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.