/news/coronavirus
Navigation

Québec va accélérer la cadence de la vaccination

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec traîne de la patte dans l’administration de la troisième dose du vaccin contre la COVID-19. Environ 10% de la population est triple vaccinée, alors que dans d'autres provinces, le pourcentage est plus élevé.

• À lire aussi: Le CCNI continue de recommander l’intervalle de six mois entre la 2e et la 3e dose

• À lire aussi: 5000 employés de la santé absents en raison de la COVID

• À lire aussi: Dubé: «On est en guerre contre Omicron et il n’a aucun état d’âme»

Présentement, le Québec administre 300 000 doses par semaine et le gouvernement Legault veut doubler ce chiffre en janvier notamment en augmentant le nombre de vaccinateurs.

En attendant de recevoir une troisième dose, des experts réitèrent l'importance de respecter les mesures sanitaires pour entre autres diminuer la propagation.

«Par le simple fait qu'il est autant transmissible, et bien, c'est là le point qui pourrait être important qui nous cause plus de problèmes en début d'année et c'est pour cette raison que nous-mêmes collectivement, on peut agir et aider justement à mieux contenir la transmission de ce virus», explique le professeur du Département de sciences biologiques de l’UQAM Benoit Barbeau.

«Pour beaucoup de maladies, on a trois doses. Donc, ce n'est pas quelque chose d'inhabituel du tout. En fait, probablement que ça aurait dû être pensé comme ça dès le début», affirme la microbiologiste et infectiologue Cécile Tremblay.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral se montre rassurant quant au nombre de vaccins en stock. Des millions de doses sont disponibles.

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.