/weekend
Navigation

America: le dernier grand cru de 1971

America
Photo courtoisie Pochette de l’album America de la formation America

Coup d'oeil sur cet article

À la fin de l’année 1971, trois jeunes Américains de 19 et 20 ans, vivant près de Londres, lançaient un premier album qui allait marquer une génération et devenir un incontournable des stations radio « classic rock ». L’opus America, de la formation du même nom, fêtera, mercredi, son 50e anniversaire.

Lancé le 29 décembre 1971, au Royaume-Uni, America est le dernier grand disque d’une année immensément fertile en albums marquants et de qualité.  

Gerry Beckley, Dewey Bunnell et Dan Peek, fils de militaires de la US Air Force, basée à Ruislip, près de Londres, sont à l’origine des titres Sandman et Riverside et surtout des mégasuccès I Need You et A Horse With No Name.

Le trio folk rock a connu un départ fulgurant avec des ventes dépassant le million d’exemplaires aux États-Unis. 

A Horse With No Name n’apparaissait pas, à l’origine, sur l’album America qui a fait son apparition dans les bacs en 1971 au Royaume-Uni. Lancée aux États-Unis sous forme de simple, le 12 janvier 1972, cette chanson a connu un succès tel qu’elle a conduit à l’impression d’une toute nouvelle édition de leur premier album en mars 1972 et sur laquelle on retrouve A Horse With No Name

Le succès se poursuivra au fil des ans avec les titres Ventura Highway, Tin Man, Lonely People, Sister Golden Hair, Daisy Jane, Today’s the Day et dans les années 1980 avec You Can Do Magic et The Border.

Crosbyy, Stills & Nash

Beckley, Bunnell et Peek se sont connus à l’école secondaire London Central où ils faisaient partie de deux formations musicales. Ils ont commencé à faire de la musique ensemble en s’inspirant de Crosby, Stills & Nash. 

« On a eu la chance d’être en Angleterre à une époque charnière dans la musique, mais notre album a aussi été influencé par les harmonies vocales magiques et en multicouches des meilleurs groupes américains », a raconté Dewey Bunnell, dans une entrevue publiée en octobre 2016 dans le magazine Classic Rock.

L’album America a été enregistré en compagnie du bassiste Joe Osbourne et du batteur Hal Blaine aux studios Trident à Londres. Les titres avaient été composés sur des guitares acoustiques empruntées par les membres du trio.

Un choc

Dewey Bunnell indique que le groupe n’était pas convaincu que le titre A Horse With No Name allait devenir un succès.

« C’était une bonne chanson, mais I Need You avait, pour nous, plus de potentiel. Ce succès, ce fut un choc », a-t-il précisé. 

A Horse With No Name a même délogé Heart of Gold de Neil Young qui était au sommet du palmarès américain. 

Elle a été numéro un aux États-Unis, au Canada, en Finlande et en France et troisième au Royaume-Uni.

« Je n’ai jamais hésité à dire que j’ai été inspiré par Neil Young pour cette chanson. Neil était et il est toujours un grand héros pour moi », a mentionné Dewey Bunnell. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.