/news/coronavirus
Navigation

Tests rapides et 3e dose exigés au Refuge des Jeunes

Coup d'oeil sur cet article

Le Refuge des Jeunes dans Centre-Sud à Montréal demande d’avoir accès aux tests rapides de dépistage ainsi qu'à la dose de rappel pour son personnel en première ligne afin de résister à la flambée des cas de COVID.

• À lire aussi: COVID-19: 10 031 nouveaux cas et 2 décès au Québec

L’organisme, qui vient en aide aux hommes de 17 à 26 ans en difficulté et sans-abri, aimerait avoir le matériel nécessaire afin que le refuge ne soit pas contraint de fermer ses portes temporairement par manque de personnel.

«On a besoin de tests de dépistage rapide, d’avoir un accès au dépistage. On a aussi besoin que les intervenants communautaires soient vaccinés le plus rapidement possible pour que l’on puisse continuer à donner des services», a expliqué France Labelle, directrice générale du Refuge des Jeunes.

Mme Labelle, qui œuvre dans le milieu communautaire depuis une trentaine d’années, insiste pour que ses demandes soient prises au sérieux par les autorités.

«C’est très important, sinon, on fait des doubles. On travaille à équipe réduite. Tous les intervenants, les directions des organismes communautaires jeunesses avec qui on est en contact sont au bout du rouleau», a-t-elle déploré.

Sa demande a été finalement entendue puisque le CIUSSS du Centre-Sud-de-Île-de-Montréal a fait savoir samedi à TVA Nouvelles que les organismes communautaires offrant de l’hébergement recevront des tests rapides dès le début de la semaine prochaine.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.