/news/coronavirus
Navigation

Accolades et embrassades à l’arrivée des voyageurs

foule YUL
Photo Laurent Lavoie Plusieurs personnes étaient entassées en attendant des voyageurs internationaux dimanche à l’aéroport Montréal-Trudeau.

Coup d'oeil sur cet article

Au lendemain des premiers rassemblements des Fêtes, l’important flot de voyageurs compliquait la distanciation physique à l’aéroport Montréal-Trudeau dimanche soir, a pu constater Le Journal.

• À lire aussi: Collés comme des sardines aux arrivées à Montréal

« Ça me fait marrer, a lâché le Belge Boris De Tavernier. [Dans l’avion] on doit tous porter un masque alors qu’on a tous passé des tests PCR et on est tous négatifs. »

À l’instar des autres voyageurs interrogés par Le Journal, il était peu inquiété par l’absence de distanciation entre les voyageurs à certains moments

« C’est juste au moment d’enregistrer notre adresse email pour les tests [de COVID-19], c’est vrai qu’on est tous agglutinés [...] mais j’ai vu pire », a précisé Sonia Thiriet, arrivée de Paris.

En début de soirée dimanche, environ 10 avions à l’heure provenant tant de Punta Cana, Paris, New York ou Las Vegas atterrissaient à l’aéroport Montréal-Trudeau, ce qui entraînait des attroupements considérables.

Lors de notre passage, les accolades, les embrassades et les poignées de mains senties étaient d’ailleurs la coutume, malgré une stratégie de sensibilisation d’Aéroports de Montréal. 

Outre un gardien de sécurité qui régulait le passage des individus, les employés qui répétaient les va-et-vient ne sont jamais intervenus pour assurer une distance entre les personnes qui patientaient à l’accueil des voyageurs internationaux.

Moins de voyageurs

Il serait actuellement trop tôt pour savoir combien de personnes pourraient passer par Montréal-Trudeau durant le temps des Fêtes en raison des mesures sanitaires imposées par les autorités.

« Nous sentons un fléchissement [du nombre de passagers] et cette tendance à la baisse devrait s’accentuer à la fin décembre et se poursuivre en janvier. Bien que nous révisions nos prévisions, nous ne pouvons pas donner de chiffres, la situation étant trop changeante », a fait savoir par courriel Aéroports de Montréal.

À noter que tous les voyageurs internationaux peuvent être dépistés de façon aléatoire pour la COVID-19 à leur arrivée.

– Avec Olivier Bourque

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.