/news/green
Navigation

Des températures polaires dans l’Ouest canadien

Coup d'oeil sur cet article

Après plusieurs épisodes météorologiques extrêmes tout au long de l’été et de l’automne, c’est au tour de l’hiver d’arriver en force dans l’Ouest canadien cette semaine, avec des températures glaciales pouvant générer un refroidissement éolien jusqu’à -50 par endroits.

• À lire aussi: Un Noël blanc et froid au Québec

La Colombie-Britannique n’est une fois de plus pas épargnée par la météo et fait face depuis lundi matin à une poussée d’air arctique qui congèle le territoire, particulièrement dans le centre de la province.

«Les inlets du continent et les secteurs exposés aux vents de terre sont plus susceptibles de connaître un refroidissement éolien très froid», a notamment indiqué Environnement Canada dans son avertissement.

Venant des régions côtières, le phénomène a provoqué une chute du mercure jusqu’à -34 degrés Celsius en matinée dans le secteur de Prince George, avec un refroidissement éolien de -40, avant d’être remplacé en journée par «une masse d’air légèrement plus chaud».

Signe que la température est particulièrement glaciale, le maire de Clearwater, une ville au pied des Rocheuses, a publié une vidéo où on le voit jeter en l’air une tasse d’eau bouillante qui s’est instantanément changée en neige.

«Même si l’air arctique maintiendra un refroidissement éolien élevé sur la région jusqu’à la fin de décembre, le refroidissement éolien variera au cours de cette période en fonction de la fluctuation des températures et de la variation de la vitesse des vents», a souligné l’agence fédérale.

D’autres températures froides sont attendues au cours de la semaine, Environnement Canada prévoyant un refroidissement éolien de -20 degrés Celsius pour certains secteurs.

Et la vague de froid est encore plus persistante en Alberta, où l’ensemble de la province est sous le coup d’une alerte de froid extrême.

Le refroidissement éolien donnait, dans certaines parties de l’Alberta, l’impression d’affronter une température de -55 degrés lundi, alors que l’épisode de froid pourrait durer jusqu’à la fin de la semaine prochaine.

Le sud de la Saskatchewan va connaître de son côté un refroidissement éolien de -40 à -45 qui va perdurer jusqu’au passage à l’année 2022, Environnement Canada ayant avancé que le refroidissement pourrait se faire ressentir jusqu’à la fin de la semaine.

Rappelons qu’un avertissement de froid extrême est en vigueur lorsque le refroidissement éolien représente un danger élevé pour la santé.

À VOIR AUSSI 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.