/news/currentevents
Navigation

Embardée mortelle au Bas-Saint-Laurent: une deuxième femme meurt en motoneige

Quatre enfants ont perdu leurs mère respective le jour de Noël dans des circonstances similaires

VOY-MOTONEIGE-LAC-ST-JEAN
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Le Noël d’une famille du Bas-Saint-Laurent s’est rapidement assombri lorsqu’une femme de 50 ans a perdu la vie après s’être retrouvée sous une motoneige à la suite d’une embardée, le 25 décembre.

• À lire aussi: Accident de motoneige mortel: ses proches qui tentaient de la secourir frappent un orignal

Sonia Bérubé était passagère d’une motoneige conduite par son conjoint lorsque le drame est survenu vers 14 h 30, à Sainte-Angèle-de-Mérici, une petite municipalité du Bas-Saint-Laurent, située non loin de Mont-Joli.

Il s’agit du deuxième accident mortel impliquant une motoneigiste depuis le début de la saison, le premier ayant coûté la vie à une mère de famille au Saguenay–Lac-Saint-Jean, le même jour. 

Sonia Bérubé, 50 ans, a perdu la vie le jour de Noël alors qu’elle était passagère d’une motoneige qui a fait une embardée.
Photo tirée de Facebook
Sonia Bérubé, 50 ans, a perdu la vie le jour de Noël alors qu’elle était passagère d’une motoneige qui a fait une embardée.

Pour une raison qui reste à déterminer, le conjoint de Mme Bérubé aurait perdu la maîtrise de l’engin sur un terrain privé du 6e Rang. S’ensuivit alors une violente sortie de route où les deux motoneigistes se sont retrouvés coincés sous le véhicule, explique Hugues Beaulieu, porte-parole de la Sûreté du Québec.  

Souffrant de blessures importantes, ils ont été transportés en centre hospitalier, mais le décès de la dame de 50 ans a rapidement été constaté. « Le poids du moteur lui a écrasé la cage thoracique. Elle est pratiquement morte sur le coup », d’après Guylaine Bérubé, la cousine de la victime. 

La vie de son conjoint, qui était aux commandes de l’appareil, ne serait toutefois pas en danger, bien qu’il ait souffert de blessures sérieuses. En plus de ce dernier, Sonia Bérubé laisse dans le deuil ses deux adolescents, qui ont perdu leur maman le jour de Noël. 

« Ils ont évidemment beaucoup de peine... », souffle la cousine de la victime, qui assure qu’il ne s’agissait que d’un « bête accident ».

Un policier de la Sûreté du Québec, spécialisé en enquête-collision, s’est rendu sur les lieux pour établir les causes et circonstances du drame.

Aucune hypothèse n’est priorisée pour le moment, mais la motoneige a été remorquée pour subir une expertise mécanique. 

Mylène Paquet, 33 ans, est aussi décédée samedi en motoneige.
Photo courtoisie, KTH Photographie
Mylène Paquet, 33 ans, est aussi décédée samedi en motoneige.

Deux décès le même jour

Ce drame n’est pas sans rappeler celui de Mylène Paquet, 33 ans, qui est aussi décédée samedi, à Notre-Dame-de-Lorette, au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Grièvement blessée après avoir percuté un pavillon de jardin, elle a rendu l’âme lorsque ses proches ont heurté un orignal alors qu’ils tentaient de la secourir en la traînant derrière une seconde motoneige.

« C’est deux énormes tragédies. La saison n’a pourtant commencé que depuis deux semaines dans quelques régions », a commenté le porte-parole de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, Michel Garneau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.