/opinion/faitesladifference
Navigation

Ensemble, partageons la splendeur des Jeux olympiques d’hiver!

Ensemble, partageons la splendeur des Jeux olympiques d’hiver!
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Nous sommes à moins de 50 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Pékin prévue le 4 février 2022. 

Il s’agit des premiers Jeux depuis que le mot «ensemble» a été ajouté à la devise olympique. Ils produiront 109 médailles d'or, le plus grand nombre de médailles dans l'histoire des Jeux. La proportion d'athlètes féminines est passée à 45,4%, une représentation féminine plus encourageante. Plusieurs épreuves feront leur entrée olympique à Pékin, comme le monobob féminin, les sauts de ski acrobatique en équipe mixte, le relais mixte en snowboard cross et sur courte piste, faisant preuve d'une vitalité juvénile.

Les médailles «Tong Xin» – ce qui signifie «d’un même cœur» en chinois – sont composées de cinq cercles et d’un centre, comportant un idéal culturel chinois visant à «l'unité du ciel et de la terre» et à «l'unité du cœur humain». Il symbolise également l'esprit olympique rassemblant les peuples du monde entier «ensemble» pour partager la splendeur des Jeux.

Il s’agit des Jeux verts. Ils devraient être les premiers de l'histoire olympique alimentés à 100% par une énergie propre, réalisant la neutralité en carbone. La fabrication de la glace adoptera la technologie de refroidissement direct et transcritique au dioxyde de carbone, ce qui permettra d'économiser plus de 40% de l'énergie consommée par la méthode traditionnelle. Tous les nouveaux sites couverts pour les Jeux olympiques de Pékin 2022 répondent aux normes d’évaluation des bâtiments écologiques trois étoiles, et les sites existants ont été rénovés conformément aux exigences des normes écologiques. La zone de compétition de Yanqing et Zhangjiakou a été construite de type d’«éponge» pour que toutes les ressources en eau soient autocollectées, purifiées et réutilisées.

Il s’agit des Jeux pour tous. Comme l'a préconisé le président Xi Jinping, «l’essentiel de l’esprit olympique réside dans la popularisation des sports». L'objectif de faire participer 300 millions de personnes aux sports d'hiver se transforme maintenant en réalité. De 2020 à 2021, on compte désormais 230 millions de participants du tourisme de la glace et de la neige en Chine, avant que le nombre ne passe à plus de 500 millions en 2025. Entre 2015 et 2020, la valeur de l'industrie de la glace et de la neige chinoise est passée de 270 milliards de yuans (55 M$ CAD) à 600 milliards de yuans (121 M$ CAD). Elle pourra atteindre 1100 milliards de yuans (221 M$ CAD) d'ici 2025. L'industrie de la glace et de la neige est devenue un moteur principal du tourisme hivernal chinois, sans compter le marché grandissant dans les autres secteurs: les compétitions, l'équipement, la formation, etc. Je suis convaincu que c'est une opportunité idéale pour les entrepreneurs canadiens et québécois dans le domaine.

Au moment où de nombreux événements internationaux ont été annulés à cause de la pandémie, la tenue des Jeux olympiques d'hiver de Pékin est sans aucun doute la meilleure nouvelle pour les athlètes et les amateurs de sport. Certains pays ont malheureusement décidé de ne pas envoyer leurs représentants en Chine. Je trouve d’ailleurs dommage que certains d'entre eux aient même refusé de participer à la résolution sur la trêve olympique pour les Jeux olympiques d’hiver de Pékin, coparrainée par 173 États membres de l'ONU, ce qui m’apparaît relever purement et simplement d'un comportement contraire à l’esprit olympique.

Ceci étant dit, le Mouvement olympique est un événement grandiose pour tous les athlètes et amateurs de sport. Mes collègues et moi sommes impatients d’admirer la performance de l’équipe chinoise et celle des athlètes québécois. La Chine et le Canada maintiennent de bons échanges et une bonne coopération dans les sports d’hiver, en ayant une appréciation mutuelle. Les athlètes chinois de skeleton et de bobsleigh ont fait des progrès historiques ces dernières années, grâce à leurs entraîneurs-chefs canadiens. Avant la pandémie, les équipes chinoises de ski acrobatique et de patinage de vitesse venaient souvent s'entraîner au Québec ou dans d’autres provinces du Canada. Il n'y a pas si longtemps, le patineur chinois Ning Zhongyan a battu son record personnel et national à la Station Canada de la Coupe du monde de patinage de vitesse. Voilà ce que nous souhaitons dire «ensemble».

«Ensemble, vers un avenir commun» est le slogan des Jeux olympiques de Pékin. La Chine est prête à présenter au monde un événement olympique simple, sûr et merveilleux. Autant qu’elle veut sincèrement faire des Jeux olympiques d'hiver une opportunité de renforcer la coopération avec tous les partenaires du monde.

Ensemble, partageons la splendeur des Jeux olympiques d’hiver!
Chantal Poirier / JdeM

– Xueming Chen, consul général de Chine à Montréal

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.