/sports/hockey/canadien
Navigation

Appel à la fierté

« Quand tu portes le chandail, tu dois jouer avec cœur » - Ryan Poehling

Appel à la fierté
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Il y a un élément qui se dégageait de ce revers de 5 à 4 en prolongation contre le Lightning à Tampa. Le Canadien n’avait pas la meilleure équipe sur la glace, mais il y avait un désir de se battre.

• À lire aussi: COVID-19: la LNH assouplit son protocole

• À lire aussi: La COVID sourit à Kotkaniemi

Dans une saison misérable, ça représentait une victoire morale de voir le CH jouer avec intensité et cœur. Alex Belzile, qui a bien connu ses coéquipiers autant avec le Rocket de Laval que le Tricolore, a parfaitement résumé l’esprit du groupe à la veille d’une confrontation contre Jesperi Kotkaniemi et les Hurricanes à Raleigh. 

« Ça ne me surprend pas de notre réaction, c’est une occasion pour plusieurs joueurs qui ont reçu un rappel, a dit Belzile. Quand tu montes dans la LNH, tu gardes le couteau entre les dents. Tu sors aussi de ta zone de confort pour bien paraître et donner ton 110 %. »

« Quand tu as une formation décimée par les blessures ou les nombreux cas positifs à la COVID-19, tu n’as pas le choix de te tourner vers une performance d’équipe, a continué l’ailier de 30 ans. Dans la LNH, il n’y a jamais un match facile. Ça représente une belle audition pour plusieurs gars. Sur papier, nous n’avions pas une aussi bonne équipe. Mais nous avons déjà vu des surprises dans la LNH. »

À 30 ans, Belzile était le plus vieux parmi les douze attaquants face au Lightning. Et ce sera encore la même histoire contre les « Canes ». 

Malgré les moments difficiles vécus par le CH, le joueur de centre Ryan Poehling a martelé qu’il fallait jouer « avec cœur » et « garder une ambiance positive ».
Photo d’archives, Ben Pelosse
Malgré les moments difficiles vécus par le CH, le joueur de centre Ryan Poehling a martelé qu’il fallait jouer « avec cœur » et « garder une ambiance positive ».

Le même message

Le Tricolore a maintenant un triste dossier de 7-21-4 après 32 rencontres. Mardi à Tampa, l’équipe de Dominique Ducharme se retrouvait à vingt secondes d’obtenir un deuxième gain d’affilée, ce qui aurait constitué une première cette saison. 

Dans le contexte actuel, Ducharme cognera sur le clou de la fierté pour rallier ses joueurs. 

« Quand tu portes le chandail, tu dois jouer avec cœur, a lancé le centre Ryan Poehling. Quand tu es dans la Ligue américaine, tu veux travailler fort et montrer ton talent. Maintenant, nous sommes excités d’être ici. Nous devons garder une ambiance positive. »

« Quand tu portes un chandail, peu importe la ligue, tu joues pour gagner, a renchéri Ducharme. Quand tu as des ambitions, tu dois profiter de tes occasions. C’est ce qu’ils cherchent à faire. »

Deux cas de plus 

Le CH a pris la route de Raleigh en Caroline du Nord avec deux passagers en moins. Le gardien Cayden Primeau a reçu un test positif à la COVID-19 et il restera en isolement pour les cinq prochains jours à Tampa. Après cinq jours, Primeau aura la possibilité de terminer sa quarantaine chez ses parents au New Jersey. 

Paul Byron a également vu son nom être ajouté à celui du protocole de la LNH. Le petit ailier n’a pas subi un résultat positif, mais un membre de son entourage oui. Byron, qui n’a toujours pas joué un seul match cette saison, se rapprochait d’un retour au jeu après une opération à la hanche au cours de l’été. 

« Un gars comme Paul a bâti sa carrière avec ses habiletés, mais aussi son caractère, a rappelé Ducharme. De le garder à l’écart du jeu aussi longtemps, pour guérir de son opération, c’est difficile pour lui. Il se rapprochait et il obtient cette mauvaise nouvelle. C’est malheureux. Il était prêt et excité. C’est un autre obstacle pour lui, mais ça reste une question de temps. On a hâte de le voir sur la glace. »

Le CH a maintenant onze joueurs sur le protocole de la COVID-19. Éric Raymond, l’entraîneur des gardiens, figure aussi parmi les absents en raison du virus. 

Avec les absences de Jake Allen et de Primeau, Samuel Montembeault obtiendra le départ face aux Hurricanes. Michael McNiven sera le gardien numéro deux. 


La LNH et l’AJLNH ont publié un communiqué pour dire que la période d’isolement des joueurs asymptomatiques passera de dix à cinq jours. Cette nouvelle consigne ne s’appliquera toutefois pas au Canadien puisque les règles gouvernementales du Québec ont la priorité sur celles de la LNH.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.