/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les pharmaciens appuient le retour au travail du personnel déclaré positif

COVID-19: les pharmaciens appuient le retour au travail du personnel déclaré positif
Photo Agence QMI, JOËL LEMAY

Coup d'oeil sur cet article

L’Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (APES) appuie la décision du gouvernement Legault, d’autoriser le retour au travail du personnel de la santé infecté à la COVID-19 pour éviter davantage de délestage. 

Le ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé avait annoncé mardi que les travailleurs essentiels déclarés positifs à la COVID-19 pouvaient désormais travailler «sous certaines conditions», alors que plus de 7000 travailleurs du réseau étaient absents en raison de la pandémie. 

Les pharmaciens estiment que les mesures prises par Québec représentent un outil additionnel pour «maintenir la capacité de soigner les patients».  

Pour l’APES, qui avait conclu lundi une entente de principe avec Québec, la nouvelle mesure peut faire toute la différence, notamment en raison du petit nombre de pharmaciens d’établissement au Québec. 

«Les départements de pharmacie continueront de faire le maximum pour limiter la contamination en milieu de travail et, s'il faut en arriver à écourter la période d'isolement de professionnels infectés pour les ramener au travail, cette approche sera appliquée avec la plus grande rigueur pour réduire les risques au minimum», a indiqué mardi, par communiqué, le président de l’APES François Paradis. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.