/entertainment/movies
Navigation

Les 10 succès de l’année au box-office

Coup d'oeil sur cet article

Après une année de vache maigre en 2020, le box-office mondial a repris du poil de la bête en 2021, revigoré notamment par le retour des grandes productions hollywoodiennes sur nos écrans. De Spider-Man à Dune, voici les 10 films les plus lucratifs de la dernière année aux guichets.

Spider-Man : sans retour : 1,1 G$ 

Photo courtoisie

Ceux qui croyaient que la popularité des films de superhéros de Marvel était sur le point de s’essouffler devront revoir leurs prédictions. Malgré la menace du variant Omicron, Spider-Man : sans retour a enregistré le troisième meilleur démarrage de l’histoire du box-office nord-américain en récoltant plus de 253 M$ pendant son premier week-end d’exploitation. Le nouveau chapitre des aventures de l’homme-araignée est devenu le premier film à franchir le cap du milliard de dollars au box-office mondial depuis le dernier Star Wars, sorti en décembre 2019.

Mourir peut attendre : 775 M$ 

Photo courtoisie

Sa sortie a été repoussée à trois reprises depuis le début de la pandémie, mais en fin de compte, le nouveau James Bond a livré la marchandise. Mourir peut attendre a amassé près de 800 M$ au box-office mondial, soit environ 100 M$ de moins que le film précédent de la saga (Spectre), sorti en 2015. Pas de doute, l’agent 007 a encore la cote. 

Rapides et dangereux 9 : 726 M$ 

Photo courtoisie

« Le cinéma est de retour ! » a déclaré l’acteur Vin Diesel après avoir vu le 9e épisode de la populaire saga Rapides et dangereux fracasser tous les records de pandémie au box-office pendant son premier week-end à l’affiche, à la fin juin. Le film d’action hollywoodien a largement contribué au retour du public en grand nombre dans les salles, l’été dernier.

Venom : ça va être un carnage : 501 M$ 

Photo courtoisie

Second film de Marvel à se retrouver dans le top 5 des films les plus populaires de l’année. Sorti au début octobre, à une période de l’année où la compétition était particulièrement féroce (Mourir peut attendre, Dune...), Venom : ça va être un carnage a bien performé, surtout aux États-Unis.

Godzilla vs Kong : 468 M$ 

Photo courtoisie

Personne n’avait vu venir le succès de ce film opposant deux des monstres plus célèbres de l’histoire du cinéma. Sorti à la fin mars, à un moment où les cinémas de plusieurs pays étaient encore fermés, Godzilla vs Kong a particulièrement bien marché en Asie, où il est allé chercher plus de la moitié de ses recettes mondiales.

Shang-Chi et la légende des dix anneaux : 432 M$ 

Photo courtoisie

On ne savait pas trop quoi attendre non plus de ce premier film de Marvel réunissant une distribution entièrement asiatique. Même si les héros de Shang-Chi et la légende des dix anneaux étaient méconnus du grand public, le film a cartonné aux quatre coins du monde. Sans surprise, une suite est déjà en chantier.

Éternels : 401 M$ 

Photo courtoisie

Marvel misait gros en lançant le très attendu Éternel, nouvelle saga centrée autour d’un groupe de superhéros venus de l’espace pour protéger la Terre. Or, les premiers résultats sont mitigés. Si le film a bien fonctionné au box-office, il a, en revanche, été démoli par la critique. 

Dune : 395 M$ 

Photo courtoisie

Denis Villeneuve a souvent dit qu’il voulait que son adaptation cinématographique du roman de Frank Herbert soit vue sur grand écran, dans des vraies salles de cinéma. Son souhait a été réalisé. Avec Dune, le cinéaste québécois a réalisé le meilleur box-office mondial de sa carrière, loin devant Blade Runner 2049 (259 M$ en 2017). Avec des recettes de 5,5 M$ au box-office québécois, Dune a été le film le plus populaire de l’année dans les salles de la province.

Black Widow : 380 M$ 

Photo courtoisie

Sorti en juillet dernier après avoir subi de nombreux reports, Black Widow a été le premier film de Marvel à prendre l’affiche en temps de pandémie. Les résultats au box-office ont été la hauteur des attentes compte tenu du fait que le film était aussi offert simultanément sur la plateforme Disney+.

L’homme libre : 332 M$ 

Photo courtoisie

Seul film de ce top 10 à ne pas s’appuyer sur une franchise déjà connue, cette comédie fantaisiste du réalisateur montréalais Shawn Levy a causé une belle surprise au box-office l’été dernier.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.