/sports/hockey/canadien
Navigation

«Le produit sur la glace n’est pas le même» -Cédric Paquette

HOCKEY-NHL-CAR-MTL/
Photo USA TODAY Sports Cédric Paquette a tiré à bout portant sur Antti Raanta mais le gardien des Hurricanes a refusé de céder.

Coup d'oeil sur cet article

Le Canadien avait cinq joueurs avec une expérience de plus de 100 matchs dans la LNH : Brendan Gallagher, Nick Suzuki, Cédric Paquette, David Savard et Brett Kulak. Au son de la sirène finale, un revers de 4 à 0 contre les Hurricanes, le CH avait perdu un autre vétéran. 

• À lire aussi: Absurde

• À lire aussi: Une question d’intégrité

Blessé au bas du corps, Gallagher n’a pas terminé la rencontre face aux « Canes ». Il a joué 9 min 21 s. Pour Dominique Ducharme, c’était une mauvaise nouvelle de plus. 

Cédric Paquette n’a pas eu peur de dire ce qu’il pensait après ce revers contre son ancienne équipe. 

« On se pose des questions, a-t-il reconnu. On ne sait pas quand ça va arrêter. Ce n’est pas évident. »

Questionné directement à savoir s’il souhaitait jouer un autre match dans un tel contexte, samedi, contre les Panthers en Floride, il a offert une réponse honnête. 

« Hum, je ne sais pas, a-t-il répliqué. Je contrôle ce que je peux contrôler. Si on a encore plus de cas vendredi soir ou samedi, on se demandera si on doit la jouer. Le produit sur la glace n’est pas le même qu’en début de saison. »

Un politicien

Nick Suzuki, l’attaquant le plus utilisé à 23 min 41 s, n’a pas été aussi direct. Il a joué la carte de la politesse sur cet enjeu.  

« On fait ce que la LNH nous dit, a répliqué Suzuki. Il y a des opportunités pour des gars de jouer dans la LNH. Ils veulent s’accrocher, nous devons regarder ça de cette façon. »

Les débuts de Baddock

Face au Lightning, Rafaël Harvey-Pinard et Corey Schueneman ont joué leur premier match dans la LNH. Pour la visite en Caroline, c’était au tour de Brandon Baddock de vivre son baptême. 

Baddock, un choix de 6e tour des Devils du New Jersey en 2014, a joué à l’aile au sein du quatrième trio. Il a obtenu l’occasion de jouer en raison de l’absence de Drouin. 

« C’est un rêve qui se réalise, a dit l’Albertain de 26 ans. J’ai attendu longtemps pour vivre ce moment. J’ai travaillé fort lors de mes présences. »

Baddock a juste eu le temps de téléphoner à sa femme pour lui dire qu’il était de la formation contre les Canes.  

La situation du Canadien est devenue tellement ridicule qu’il ne lui reste plus, dans son organigramme professionnel, que deux joueurs détenant un contrat valide pour la LNH et qui ne sont pas présentement avec l’équipe ou sur l’escouade de réserve : le défenseur Xavier Ouellet et l’attaquant Jean-Sébastien Dea.

Les suivants sur la liste sont les joueurs d’âge junior Kaiden Guhle, Jan Misak et Arber Xhekaj. Quand on dit que les rangs commencent à être clairsemés.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.