/sports/hockey
Navigation

Un confinement très frustrant pour Jon Cooper

Un confinement très frustrant pour Jon Cooper
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

L’entraîneur-chef du Lightning de Tampa Bay, Jon Cooper, ne fait plus partie des personnes devant suivre le protocole de la Ligue nationale de hockey relatif à la COVID-19 et il ne se cache pas pour dire que les derniers jours lui ont fortement déplu.

Même si sa troupe a signé des gains de 4 à 3 contre les Golden Knights de Vegas le 21 décembre et de 5 à 4 en prolongation aux dépens du Canadien de Montréal une semaine plus tard, le pilote ressent une certaine amertume. Il aurait bien aimé côtoyer ses hommes au lieu d’être obligé de regarder les parties à la télévision : dans un hôtel de Vegas, d’abord, puis avec sa famille à la maison, mardi. 

«Pour être franc, c’était extrêmement frustrant. Je devais demeurer en retrait pendant 8-9 jours et pourtant, je me sentis pas mal moins bien à plusieurs moments de ma vie, a-t-il dit en point de presse, jeudi avant-midi, à quelques heures de l’affrontement face aux Panthers de la Floride. Je pense que si vous demandez aux joueurs, la plupart d’entre eux, si ce n’est pas la totalité, vous diront la même chose.»

N’empêche que Cooper peut se réjouir des performances du Lightning, double champion en titre de la coupe Stanley et détenteur du premier rang du classement général avec 46 points.

  • À VOIR AUSSI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.