/sports/hockey
Navigation

Classique hivernale: tout semble en place

Classique hivernale: tout semble en place
AFP

Coup d'oeil sur cet article

À moins d’imprévus de dernière minute, la Classique hivernale se déroulera sous une température glaciale au Target Field de Minneapolis, samedi soir, et les joueurs impliqués ont l’intention de savourer chaque instant.

• À lire aussi: Un jour de l’An qui s’annonce peu agréable pour le CH

• À lire aussi: Une situation absurde pour le Canadien

Environ 40 000 personnes auront l’occasion d’assister à la 13e présentation du traditionnel événement de début d’année de la Ligue nationale de hockey (LNH), la première depuis le 1er janvier 2020. Les gens qui regarderont à l’œuvre le Wild du Minnesota et les Blues de St. Louis auront à défier des conditions réellement dignes d’un hiver mordant : selon les prévisions météorologiques, la température maximale sera de -18 degrés Celsius et le tout pourrait descendre jusqu’à -28.  

N’empêche que certains veulent vivre un moment qu’ils n’oublieront pas de sitôt. C’est le cas pour deux hockeyeurs du Minnesota, Nick Bjugstad et Alex Goligoski, qui auront la chance d’évoluer à la maison sous les couleurs de l’équipe locale en plein air.

« C'est là que tout a commencé pour nous au hockey, a déclaré Bjugstad au site LNH.com. Il s’agit d’un match que nous allons disputer parce que jouer dans la LNH constitue notre gagne-pain, mais ça touche aussi l'enfant en nous. Je pense que ça va être vraiment agréable.»

Tout comme son coéquipier, Goligoski a joué pour les Golden Gophers de l’Université Minnesota plus jeune. Et à ses yeux, la tenue d’un duel du circuit Bettman à l’extérieur sur une patinoire de son État natal représente un naturel. Le hockey y est une affaire très sérieuse.

«Il y a tellement de communautés qui se rassemblent grâce au hockey, a-t-il dit. C'est une activité tellement importante au sein des communautés d'ici. Quand tu te promènes en voiture, tu vois des patinoires partout. C’est impossible de ne pas les apercevoir. Il y a des jeunes qui y patinent tout le temps.»

Pas de problème  

À propos du froid, tous ont voulu se faire rassurants dans les derniers jours. La température peu chaleureuse est au nombre des impondérables ayant été au cœur de la planification des dernières semaines. Toujours d’après LNH.com, 40 000 chauffe-mains seront disponibles, sans compter des endroits désignés pour se réchauffer et de la soupe à vendre aux concessions alimentaires du stade des Twins. De plus, les bancs et la glace seront chauffés.

«Les gens du Minnesota savent quoi faire, a précisé Matt Hoy, vice-président des opérations des Twins, équipe du baseball majeur. Ils doivent faire preuve de gros bon sens et s'assurer d'être prêts pour le froid. [...] Vous n'aurez qu'à demander à un employé du stade et il vous guidera vers un endroit pour vous réchauffer. Nous sommes tous habitués au froid, mais ça ne veut pas dire que les gens ne doivent pas faire preuve de prudence.»

La chaîne TVA Sports diffusera le match à 19 h, samedi.

À VOIR AUSSI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.