/sports/hockey
Navigation

Connor McDavid finit l’année en force, mais pas les Oilers

Connor McDavid finit l’année en force, mais pas les Oilers
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le capitaine des Oilers d’Edmonton, Connor McDavid, a de nouveau sévi en réalisant un doublé, sauf que les siens ont trébuché 6 à 5 en prolongation contre les Devils du New Jersey, vendredi après-midi, au Prudential Center.

• À lire aussi: Des responsabilités accrues pour les vétérans du CH

• À lire aussi: Un jour de l’An qui s’annonce peu agréable pour le CH

Le numéro 97 a ainsi ajouté à sa production de la saison. Il affiche désormais 52 points au compteur et domine son coéquipier Leon Draisaitl par un dans la course au trophée Art-Ross. Par ailleurs, il a disputé une 51e rencontre avec au moins deux points durant l’année calendaire 2021.

C’est toutefois Jack Hughes qui lui a volé la vedette en fin de rencontre. Celui-ci a inscrit son deuxième filet de la journée au milieu de la période supplémentaire pour aider son club à savourer un deuxième triomphe consécutif.

Dawson Mercer, Nico Hischier et Janne Kuokkanen ont également compté pour les vainqueurs. Mackenzie Blackwood a réussi 32 arrêts.

Toujours redoutable

Plus tôt, McDavid avait ouvert la marque en acceptant une passe transversale de Ryan McLeod au vingt initial. Puis, tôt en période médiane, il a créé l’égalité 3 à 3 en filant en échappée après s’être faufilé entre les deux défenseurs des Devils.

Kailer Yamamoto a également touché la cible à deux reprises pour Edmonton, entre autres sur une séquence controversée au troisième engagement. Sur une punition qui allait être appelée contre la formation locale, Yamamoto a enfilé l’aiguille avec un tir sur réception, après avoir saisi une passe ayant été touchée par Jack Hughes. Le New Jersey a demandé la reprise vidéo et il a fallu une dizaine de minutes aux arbitres pour déterminer que le jeu ne pouvait en fait être revu, de sorte que le but a été confirmé.

Devin Shore a aussi marqué pour les perdants. Le gardien Mike Smith a bloqué 35 tirs.

Par ailleurs, l’entraîneur-chef des Devils, Lindy Ruff, a dû suivre le protocole de la Ligue nationale relatif à la COVID-19 et a manqué le match. Son adjoint Alain Nasreddine a assumé ses fonctions.

Brossoit à 11 secondes d’un blanchissage

À Vegas, le gardien des Golden Knights Laurent Brossoit semblait en voie de signer son premier blanchissage de la saison, mais Ryan Getzlaf l’en a privé alors qu’il restait 11 secondes au cadran. La formation du Nevada a tout de même vaincu les Ducks d’Anaheim 3 à 1.

Positionné devant le filet des Golden Knights, le capitaine des Ducks a gâché le plaisir du portier adverse en complétant un jeu de Sonny Milano. Brossoit a tout de même repoussé 15 rondelles dans la victoire.

Du côté des favoris de la foule, Nicolas Roy et Adam Brooks ont secoué les cordages au premier vingt, tandis que Mattias Janmark a touché la cible en deuxième période. Dans la défaite, John Gibson n’a pas mal paru, lui qui a fait face à 45 lancers.

Avec ce gain, les Golden Knight s’offrent un petit coussin supplémentaire au premier rang de la division Pacifique, avec 44 points en 34 matchs. Les Ducks occupent la deuxième place, avec trois points de moins.

Les Rangers résistent au Lightning

À Tampa, les Rangers de New York ont vu le Lightning forcé la tenue d’une prolongation grâce à un but dans les deux dernières minutes du temps réglementaire, mais ils l’ont tout de même emporté 4 à 3 en tirs de barrage.

Tout comme il l’avait fait contre le Canadien de Montréal, mardi, Corey Perry est celui qui a trouvé le fond du filet en fin de match pour assurer au moins un point à son équipe.

Contrairement au match contre le Tricolore, le Lightning n’a pas été en mesure de finir le travail. Mika Zibanejad est le seul à avoir touché la cible durant la fusillade.

Barclay Goodrow a aussi contribué au gain des siens en faisant scintiller la lumière rouge deux fois, tandis que le Québécois Alexis Lafrenière a obtenu l’autre réussite.

Dans le camp du Lightning, Ross Colton et Steven Stamkos ont été les autres buteurs.

Qui d'autre qu'Alex Ovechkin pour inscrire le dernier but gagnant de 2021 dans la Ligue nationale de hockey?

Le capitaine des Capitals de Washington a en effet décoché un boulet de canon sur réception alors qu'il ne restait que 2:50 à faire en troisième période pour procurer une victoire de 3-1 aux siens face aux Red Wings, vendredi soir à Detroit.

Le Russe de 36 ans a également marqué dans un filet désert pour porter son total de buts à 24 cette saison. Il trône au sommet du circuit Bettman, à égalité avec Leon Draisaitl des Oilers d'Edmonton.

Pius Suter, pour les Red Wings, et Evgeny Kuznetsov, pour les Capitals, ont été les deux autres marqueurs de la rencontre.

Ilya Samsonov a bien fait devant le filet des Capitals avec 19 arrêts sur 20 tirs. Thomas Greiss a pour sa part stoppé 24 des 26 rondelles dirigées vers lui.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.