/news/politics
Navigation

Que nous réserve 2022: d'importants projets aboutiront enfin

L’année 2022 sera la continuation des gros travaux de transport collectif et de nouvelles administrations

Coup d'oeil sur cet article

Le Réseau express métropolitain (REM), le troisième lien, le service rapide par bus (SRB), les nouveaux élus à la tête des Villes : les enjeux ainsi que les projets municipaux et de transports qui ont fait les manchettes cette année feront toujours parler en 2022. Voici ce qui attend les citoyens québécois pour l’année à venir. 

• Dossier: Que nous réserve 2022?

C’est parti pour le 3e lien  

Illustration du projet entre Québec et Lévis.
Illustration courtoisie
Illustration du projet entre Québec et Lévis.

C’est d’ici l’automne prochain que doivent débuter à Lévis les premiers travaux préparatoires pour le troisième lien, ce projet controversé du gouvernement Legault dont le coût pourrait aller jusqu’à 10 G$. Il constituera le plus long tunnel routier en Amérique du Nord et comprendra six voies, dont deux seront réservées aux autobus électriques. Sa mise en service est prévue pour 2027 et le projet doit être complété en 2031. 

Le troisième lien divise. Et il subit une forte opposition chez les environnementalistes et chez plusieurs experts en mobilité qui déplorent l’absence de données scientifiques prouvant sa pertinence. C’est le cas de la professeure Catherine Morency, titulaire de la Chaire mobilité et de la Chaire de recherche du Canada sur la mobilité des personnes à Polytechnique Montréal. « C’est un gouvernement qui est engagé vers la carboneutralité et ça n’a aucune cohérence avec aucun des écrits qu’ils ont. C’est un beau gaspillage d’argent et il me semble qu’on pourrait l’investir dans autre chose de plus intelligent », commente l’experte qui espère voir le projet être annulé avant le début des travaux. 

Nouvelles mairesses en poste  

Catherine Fournier a été élue mairesse de Longueuil.
Photo d'archives, Agence QMI
Catherine Fournier a été élue mairesse de Longueuil.

Les premières décisions de nouveaux maires élus dans plusieurs des grandes villes du Québec seront à surveiller. Pour la première fois, cinq des dix grandes villes de la province seront dirigées par des femmes, souligne la professeure et spécialiste de la gestion municipale à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), Danielle Pilette. 

« La gouvernance des femmes, est-ce que ça va être différent ou pas ? », se demande-t-elle. C’est quelque chose qui va être à suivre. 

Les annonces gouvernementales du provincial en matière de logement pour les villes seront également à surveiller puisqu’il s’agit d’une année électorale [provinciale], ajoute Mme Pilette. 

D’ailleurs, Stéphane Boyer et Catherine Fournier, maire de Laval et mairesse de Longueuil, se sont engagés à tenir un sommet sur l’habitation pour trouver des solutions à la crise du logement dès leur première année de mandat. 

Enfin, le SRB Pie-IX  

Valérie Plante et François Legault à bord d’un autobus électrique sur le trajet du SRB Pie-IX, en novembre.
Photo d'archives, Agence QMI
Valérie Plante et François Legault à bord d’un autobus électrique sur le trajet du SRB Pie-IX, en novembre.

Après des années à endurer un chantier infernal, les usagers et les voisins du boulevard Pie-IX à Montréal et Laval verront enfin aboutir le projet intégré de Service rapide par bus (SRB). Les travaux avaient commencé au printemps 2018 et la première annonce remonte à 2009. S’étalant sur 13 km, l’infrastructure de voies réservées pour des autobus permettra de lier le boulevard Saint-Martin à Laval au boulevard Pierre-de-Coubertin à Montréal ainsi que des économies de temps pouvant dépasser 10 minutes sur cet axe. « Le réseau [de transport collectif] va être plus robuste parce que c’est un corridor qui peut remplacer d’autres trajectoires », explique la professeure Catherine Morency.  

Élus municipaux plus surveillés  

En vertu d’une loi adoptée en novembre 2021, les élus municipaux voient désormais leurs standards éthiques et déontologiques être rehaussés. Selon la professeure en gestion municipale à l’UQAM Danielle Pilette, cela entraînera une hausse des dénonciations à l’égard de ces élus. 

« Il y a de nouvelles infractions prévues », dit-elle, comme « avoir une conduite portant atteinte à l’honneur et à la dignité » de la fonction. 

« Ce qui est nouveau aussi, c’est qu’on rend le directeur général [des Villes] imputable de dénoncer toutes les situations non éthiques qui pourraient se produire. Jusqu’à maintenant, c’était plus des dénonciations de citoyens », poursuit-elle. 

Dès 2022, tout acte répréhensible reproché à un élu municipal devra être traité uniquement par la Commission municipale, alors que plusieurs entités se séparaient cette responsabilité auparavant. 

Première mise en service du REM  

Le chantier de la station Édouard-Montpetit, en novembre dernier.
Photo d'archives, Agence QMI
Le chantier de la station Édouard-Montpetit, en novembre dernier.

Le Réseau express métropolitain (REM) accueillera ses premiers passagers au printemps ou à l’été 2022, puisque le tronçon de six stations reliant Brossard à la Gare Centrale, au centre-ville de Montréal, sera mis en service. 

Sur la Rive-Sud de la métropole, il s’agit d’un développement majeur pour l’offre de transport collectif, qui permettra de lier Brossard au centre-ville en 15 minutes. 

Les autres tronçons du REM de l’ouest doivent être mis en service progressivement, avec une fin définitive des travaux prévue pour 2024. Pour la professeure Catherine Morency, l’effet du REM sur la mobilité ne sera pas le même partout, mais la haute fréquence de ses trains, qui passeront de 2 min 30 s à 5 minutes d’intervalle, est prometteuse.  

« Ça veut dire qu’on n’offre pas juste une alternative pour les pendulaires de l’heure de pointe, mais pour une diversité de besoins, et pour ça, c’est génial. »

À voir aussi   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.