/finance
Navigation

Rendement annuel de 13,6% pour le Fonds FTQ

FTQ
Photo d'archives, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Le Fonds de solidarité FTQ a annoncé vendredi un rendement de 4,8% pour le premier semestre de l’exercice financier 2021-2022 se terminant le 30 novembre.

• À lire aussi - Que nous réserve 2022: l’année de toutes les incertitudes sur le plan économique

Cette solide performance porte la valeur de l’action à 55,77$ (+ 2,56$ depuis le 30 juin 2021 et + 6,66$ depuis le 31 décembre 2020) et procure à l’actionnaire un rendement de 13,6% pour la dernière année.

L’actif net a également augmenté pour atteindre 18,3 milliards de dollars.

Aussi, pour les six premiers mois de l’exercice 2021-2022, le Fonds de solidarité FTQ a affiché un profit de 848 millions de dollars au bénéfice de ses 734 580 épargnants.

«Nos résultats sont le reflet des efforts que nous déployons pour permettre à de nombreuses personnes d’avoir une meilleure retraite et à un grand nombre d’entreprises d’avoir une croissance durable. Des forêts de la Gaspésie aux mines de l’Abitibi-Témiscamingue, en passant par l’agroalimentaire et l’aérospatiale, les sciences de la vie et les nouvelles technologies, l’audace et la persévérance des entrepreneurs nous inspirent», a déclaré Janie C. Béïque, présidente et cheffe de la direction du Fonds de solidarité FTQ.

Des investissements records

Au cours des six premiers mois de son exercice, le Fonds a engagé des investissements totaux de 665 M$, il s’agit d’un montant record pour un premier semestre, a-t-on précisé.

En agroalimentaire, par exemple, un investissement de 10 M$ du Fonds a permis à l’entreprise Cook it de moderniser son usine située à Saint-Laurent en investissant dans des technologies opérationnelles et des équipements d’automatisation.

Quant au secteur de l’aérospatiale, le Fonds y a investi un total de 15 M$, avec Exportation et Développement Canada (EDC), pour soutenir l’union entre Abipa Canada et la société française Groupe ARM dans le but de former un nouveau chef de file international de l’usinage de précision en aérospatiale, ABIPA International.

Du côté des produits forestiers, les Fonds régionaux de solidarité FTQ Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine ont investi 4 M$ dans la Scierie de Saint-Elzéar pour la modernisation de ses installations. Le Fonds et les Fonds régionaux de solidarité FTQ Laurentides sont également devenus actionnaires minoritaires du Groupe Crête, une entreprise forestière familiale fondée en 1948.

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.