/news/politics
Navigation

Rétrospective de l’année à Montréal

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo Agence QMI, Dominick Gravel

Coup d'oeil sur cet article

Entre la pandémie et les élections municipales, plusieurs événements auront marqué la métropole au cours de la dernière année. Tour d’horizon de certains des faits les plus marquants.

Victoire de Valérie Plante, qui obtient un deuxième mandat

Au terme d’une longue campagne, coupée en deux par les élections fédérales, Valérie Plante a réussi à remporter un deuxième mandat comme mairesse de Montréal, contre Denis Coderre, qui effectuait un retour en politique.

Après avoir mis de côté son projet de ligne rose, qui était sa promesse phare en 2017, Mme Plante a fait de l’habitation sa priorité, promettant de faire construire 60 000 logements dans les 10 prochaines années.

Il n’aura toutefois fallu que 22 jours pour qu’une fois réélue, Mme Plante brise sa première promesse. En campagne, elle avait promis d’embaucher rapidement 250 policiers, pour ensuite annoncer qu’elle se contenterait de combler les départs à la retraite.

Une situation qui a rappelé ses débuts, alors qu’elle avait été vivement critiquée à son premier mandat pour avoir augmenté les taxes de 3,3 %, après avoir promis en campagne électorale de plafonner la hausse à l’inflation.

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo MARTIN ALARIE

Le retour (et départ) de Denis Coderre

En mars, après de nombreuses rumeurs et la publication de son livre, Denis Coderre annonce officiellement son retour en politique, dans le but de redevenir maire de Montréal, après sa défaite aux élections en 2017.

Son cheval de bataille aura été la sécurité publique, M. Coderre promettant de rendre la métropole plus sécuritaire alors que les fusillades s’y multiplient.

Bien qu’il disposait de fortes intentions de vote lors de l’annonce de son retour, ses appuis se sont toutefois effrités peu à peu au cours de la très longue campagne électorale.

Son refus de divulguer les contrats qu’il a obtenus dans le secteur privé en 2020 aura d’ailleurs miné sa dernière semaine de campagne.

Après sa défaite aux élections, il a annoncé sa retraite définitive de la vie politique, mettant ainsi fin à une très longue carrière.

Rétrospective de l’année à Montréal
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Mouvement Montréal : une troisième voie désastreuse

Alors qu’ils étaient à ce moment respectivement troisième et quatrième en termes d’intentions de vote, Balarama Holness et Marc-Antoine Desjardins ont décidé d’unir leurs forces afin d’offrir une alternative crédible à Valérie Plante et Denis Coderre dans la course à la mairie de Montréal.

Le résultat a toutefois été désastreux, alors que de nombreux candidats ont claqué la porte du parti, dont M. Desjardins.

Ceux-ci ont accusé M. Holness d’avoir renié sa parole lorsqu’il a proposé de tenir un référendum pour que Montréal obtienne un statut bilingue, et ont vivement remis en question son leadership. Le concerné s’en est défendu en soutenant qu’il était le chef, et qu’à cet effet, seul son avis importait.

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Crise de sécurité publique : les fusillades se multiplient dans la métropole

L’année aura aussi été tragique. La métropole est touchée par une vague de violence armée, alors que les fusillades s’y multiplient. En février, la jeune Meriem Boundaoui en devient une victime collatérale. Au cours de l’année, deux autres adolescents, Jannai Dopwell-Bailey et Thomas Trudel, seront également tués.

Pendant l’été, la mairesse de Montréal, Valérie Plante réunit les maires de quatre autres plus grandes villes de la province afin de réclamer que le gouvernement fédéral agisse pour interdire les armes de poing et qu’il renforce la sécurité à la frontière. Une demande qu’elle a réitérée, une fois rééelue, en compagnie du premier ministre du Québec, François Legault.

En janvier, un forum sera mis en place à l’initiative du SPVM pour que des intervenants de tous milieux discutent de solutions possibles à cette problématique.

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo d'archives, Agence QMI

Controverses autour du REM : le tracé aérien et l’intransigeance de la CDPQ sont dénoncés

En fin 2020, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) avait annoncé son projet de REM de l’Est, qui relierait le centre-ville à Montréal-Nord et à Pointe-aux-Trembles.

Loin de faire l’unanimité, le projet a été vivement critiqué en raison de son tracé aérien, qui aux yeux de plusieurs, défigurerait le centre-ville et les secteurs résidentiels traversés. De son côté, la CDPQ soutenait qu’un tracé souterrain était impossible, puisqu’il y aurait un risque d’effondrement des gratte-ciel.

En septembre, alors que la pression s’accentuait, la CDPQ a fini par rendre ses études publiques, qui dévoilent que ce sont plutôt des questions de rentabilités qui l’ont mené à écarter l’idée d’un tracé souterrain.

Au printemps 2022, le projet devrait être soumis au Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE).

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo d'archives Agence QMI, TOMA ICZKOVITS

Le français devient un enjeu à l’hôtel de ville

Critiquée en début de mandat pour son inaction dans la défense de la langue française, la mairesse Valérie Plante a doté la Ville d’un plan d’action pour valoriser le caractère unique de Montréal comme métropole francophone en Amérique. Celui-ci comporte 24 mesures, dont le déploiement d’activités pour diffuser la culture québécoise et sa promotion auprès des nouveaux arrivants.

En octobre, Mme Plante a également annoncé que Louise Harel serait présidente du comité de suivi du Plan d’action. La mairesse a également promis de créer, dans son nouveau mandat, un prix pour honorer une personne ayant contribué à la promotion du français dans la métropole.

Rétrospective de l’année à Montréal
Courtoisie

Saga juridique dans Hochelaga autour de Ray-Mont Logistiques

En janvier, la Cour supérieure a donné raison à Ray-Mont Logistiques dans ses démarches juridiques contre la Ville. L’histoire débute en 2016, lorsque l’entreprise a acquis un terrain dans Hochelaga pour y construire une «plateforme logistique intermodale». Toutefois, l’arrondissement avait refusé de lui donner les permis nécessaires, menant au début d’une longue saga juridique.

Forte de sa victoire en Cour supérieure, l’entreprise s’est à nouveau tournée vers les tribunaux pour exiger un dédommagement de 373 millions $, afin de compenser les pertes financières dues aux délais d’obtention des permis.

La saga est devenue un enjeu électoral lorsque des représentants de l’équipe Coderre ont rencontré en secret le promoteur afin de discuter de la possibilité d’un rachat du terrain. Une idée qu’avait rejetée l’équipe de Projet Montréal lorsque les discussions ont été rendues publiques.

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo d'Archives

Flambée des prix de l’immobilier

L’habitation devient l’une des plus grandes priorités à Montréal, alors que la hausse des prix de l’immobilier et du coût des loyers devient vertigineuse. En campagne électorale, Valérie Plante promet de construire 60 000 logements abordables afin de lutter contre la problématique. Une promesse reprise par son adversaire, Denis Coderre, qui en promet 50 000.

En campagne électorale, la mairesse s’est également engagée à mettre sur pied un registre des loyers, qui toucherait les immeubles de huit logements et plus.

L’idée de réformer les programmes existants afin de faciliter l’accès à la propriété avait également été soulevée par Valérie Plante au cours de l’été, alors qu’il est de plus en plus difficile d’acheter une maison ou un condo.

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo Agence QMI, Joël Lemay

La question de l’itinérance préoccupe

Le manque de ressources dédiées à l’itinérance a été de nouveau exposé, alors que la pandémie continue d’exacerber la problématique. Deux itinérants autochtones sont décédés pendant l’année, illustrant cruellement cette réalité.

En janvier, Raphaël André avait été retrouvé sans vie dans une toilette chimique, à proximité d’un refuge fermé en raison de la COVID. En novembre, Elisapie Pootoogook a été retrouvée morte sur un chantier de construction, dans des circonstances semblables.

Au cours de l’été, les campements d’itinérants sont à nouveau revenus dans l’actualité, alors que plusieurs campeurs se sont installés dans un terrain vague d’Hochelaga, avant d’en être expulsés.

En campagne électorale, Valérie Plante avait promis de doubler les sommes consacrées à la problématique de l’itinérance, qui atteindraient 6 millions $.

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo Félix Lacerte-Gauthier

Occupation Hood devient le succès de l’heure à Montréal

Diffusé en direct sur Instagram, Occupation Hood devient un phénomène social en 2021, alors que des dizaines de milliers de personnes y sont branchées chaque semaine. Le concept est relativement simple: deux célibataires sont invités en direct, où ils disposent de cinq minutes pour se charmer, sous l’œil du public. Le tout, en mettant de l’avant la diversité montréalaise, peu représentée dans les médias traditionnels.

À l’été, Taï, son créateur, avait amené le concept sur les planches de l’Olympia, dans le cadre du Festival Juste pour rire. En parallèle, la chanson Occupation Hood est devenue l’hymne de l’été 2021, se faisant entendre dans de nombreux événements, sans compter son nombre d’écoutes faramineux sur les plateformes de diffusion en ligne.

Rétrospective de l’année à Montréal
Photo d'Archives

Une place Oscar Peterson à Montréal

Près de 15 ans après sa mort, la mémoire d’Oscar Peterson sera finalement honorée à Montréal. La mairesse a annoncé qu’un nouvel espace sera créé en son honneur, dans le milieu de l’avenue McGill College, au cœur du centre-ville.

L’année précédente, une pétition pour renommer la station de métro Lionel-Groulx au nom du célèbre pianiste avait fait grand bruit, alors que plus de 26 000 personnes l’avaient signé, portant le débat sur la place publique.

Ce n’est toutefois pas demain que les Montréalais pourront découvrir cet espace urbain dédié à ce géant du jazz; la fin des travaux n’est prévue que pour 2025.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.