/news/coronavirus
Navigation

Des retards dans les tests compliquent les voyages des Canadiens

Des retards dans les tests compliquent les voyages des Canadiens
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les délais dans les centres de dépistage se font aussi ressentir aux États-Unis, où plusieurs Canadiens ont vu leur retour au pays compliqué en raison du temps d’attente pour recevoir leur résultat.

• À lire aussi: Le monde tente de s'organiser face à la déferlante Omicron

C’est ce qu’a rapporté dimanche le Globe and Mail après avoir rencontré des Canadiens en voyage de l’autre côté de la frontière.

Plus de deux jours avant de rentrer en Ontario, Julian Wise et sa famille se sont ainsi rendus dans un centre de dépistage de l’État de New York pour réaliser le test PCR exigé avant le retour au Canada.

Mais face à la propagation du variant Omicron, la demande pour les tests PCR est montée en flèche, entraînant des délais pouvant atteindre plus de 72 heures avant de recevoir les résultats.

Ottawa exige cependant que les tests PCR soient réalisés moins de 72 heures avant l’entrée sur le territoire canadien, pouvant alors bloquer certains résidents aux États-Unis.

«La limite de 72 heures me semble un peu irréaliste, compte tenu de l’état actuel des choses», a indiqué M. Wise en entrevue avec le média, ajoutant qu’il allait être à court de médicaments.

Une médecin ontarienne qui vit désormais dans l’État de New York a aussi dû retarder ses projets de visite quand elle n’a pas été en mesure d’obtenir le résultat de son test PCR dans le temps imparti.

«Je pense que l’exigence du test PCR est ce qui doit vraiment disparaître», a-t-elle affirmé au «Globe and Mail».

«Je ne sais pas pourquoi nous ne passons pas aux tests rapides, surtout quand il y a une telle pénurie de tests PCR et un tel retard dans tous les pays. Cela ne fait qu’accroître la pression sur le système», a ajouté la travailleuse du réseau de la santé, qui pense attendre deux mois avant de traverser la frontière.

L’annulation de nombreux vols en raison du personnel absent après avoir contracté la COVID-19 ou encore des conditions météorologiques des derniers jours est aussi venue ajouter un obstacle dans les voyages.

Rappelons qu’Ottawa recommande aux voyageurs d’éviter tout voyage non essentiel à l’étranger depuis le 15 décembre dernier.

À VOIR AUSSI...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.