/news/politics
Navigation

Mesures sanitaires: Québec dédommagera les restaurateurs

Coup d'oeil sur cet article

Québec dédommagera les restaurateurs pour la fermeture de leurs salles à manger la veille du jour de l’An.

• À lire aussi: Mesures sanitaires: les restos laissés à eux-mêmes

Ils pourront bénéficier d’une contribution financière non remboursable supplémentaire d’un montant maximal de 10 000 $ dans la cadre du volet Aide aux entreprises en région en alerte maximale (AERAM) afin de couvrir les coûts de l’achat d’articles périssables non utilisés.

C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Économie, Pierre FItzgibbon, par voie de communiqué, mercredi.«Si ce n'est pas déjà fait, j'invite les restaurateurs qui vont bénéficier de cette aide à distribuer, dans différentes banques alimentaires, les denrées non périmées afin que les personnes dans le besoin puissent en profiter», a aussi indiqué le ministre.

Rappelons que l’AERAM permet aux établissements visés par des ordres de fermeture d'obtenir un pardon de prêt pouvant aller jusqu'à 15 000 $ par mois (maximum de 80 % du montant du prêt accordé) afin de payer certains frais fixes admissibles.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) s’est réjouie de l’annonce de Québec précisant qu’elle était «nécessaire» et «attendue».

«Il était important que le gouvernement réponde présent, et cela montre qu’il est conscient de l’ampleur des pertes créées en raison des fermetures des salles à manger», a déclaré son vice-président au Québec, François Vincent.

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.