/news/currentevents
Navigation

Une première femme tuée en 2022

Une résidente de Longueuil âgée de 54 ans a été retrouvée mercredi sans vie dans sa voiture par un passant

Coup d'oeil sur cet article

La femme de 54 ans qui avait été découverte sans vie avec des traces de violence sur le corps, mercredi après-midi, dans sa voiture stationnée à Longueuil, a été victime d’un meurtre. 

La femme de 54 ans a été retrouvée dans cette Toyota, en face d’une caisse Desjardins, à Longueuil.
Photo Agence QMI, Thierry Laforce
La femme de 54 ans a été retrouvée dans cette Toyota, en face d’une caisse Desjardins, à Longueuil.

C’est ce qu’a rapporté, hier, le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), soit plus de 24 heures après que le corps inanimé a été trouvé à bord d’une Toyota bleue. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

 

Il s’agit du premier meurtre confirmé à survenir au Québec depuis le début de l’année 2022.

  • Écoutez la chronique de Félix Séguin au micro de Richard Martineau sur QUB radio : 

C’est un passant qui avait fait la macabre découverte, vers 13 h 20, dans un stationnement commercial du boulevard Roland-Therrien, sur la Rive-Sud de Montréal, devant une caisse Desjardins.

Selon plusieurs témoins, la femme avait la gorge tranchée. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Le SPAL avait d’ailleurs confirmé mercredi que le corps de la quinquagénaire portait des marques de violence. Mais à ce moment, l’hypothèse d’un suicide n’était alors pas écartée. 

Le corps policier n’était toutefois pas en mesure, jeudi soir, de fournir publiquement d’autres détails concernant le lien entre la victime et la personne qui lui a enlevé la vie. Pour l’instant, aucun suspect n’a été arrêté.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Plusieurs commerces, tels que des restaurants Harvey’s et Barbies resto bar grill se trouvent dans le secteur. Ainsi, les enquêteurs devaient épier les caméras de surveillance de ces établissements afin de faire la lumière sur l’événement violent. 

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

Année tragique

En 2021, jamais autant de femmes n’avaient été tuées dans la Belle Province depuis 13 ans. Pas moins de 26 dames ont été victimes de meurtre l’an dernier, dont la vaste majorité dans un contexte conjugal. 

La vague de féminicides a d’ailleurs secoué le Québec et poussé le gouvernement à instaurer le port d’un bracelet anti-rapprochement, à partir du printemps prochain, pour des auteurs de violence conjugale.

Photo Agence QMI, Thierry Laforce

 

SI VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE  

SOS violence conjugale  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.