/news/education
Navigation

Cégeps et universités: la rentrée toujours prévue pour le 17 janvier

Coup d'oeil sur cet article

Le retour en classe dans les établissements d’enseignement collégial et universitaire est toujours prévu pour le 17 janvier prochain, selon une lettre envoyée vendredi par le ministère de l’Enseignement supérieur.

• À lire aussi: Retour en classe maintenu le 17 janvier, des millions de tests rapides seront distribués

«À l’instar de ce qui a été annoncé le 31 décembre dernier, et en fonction des recommandations de la Direction générale de la santé publique, nous vous rappelons qu’un retour en présence dans les établissements d’enseignement supérieur est annoncé pour le 17 janvier prochain», est-il possible de lire dans le document transmis aux dirigeants de ces établissements.

Les Cégeps et Universités qui le souhaitent peuvent toutefois se prévaloir d’une période de transition de la formation à distance à celle en présentiel jusqu’au 31 janvier.

L’Université de Sherbrooke a ainsi stipulé que la majorité des activités pédagogiques se tiendront à distance, jusqu'au 17 janvier. Même son de cloche du côté de l’Université Bishops, qui a indiqué qu’elle allait communiquer l’information au moins une semaine avant le retour en classe en personne.

Toute activité qui n’est pas suspendue par un décret du gouvernement ou un arrêté du ministère de la Santé et des Services sociaux devra également reprendre sur les campus, a indiqué le sous-ministre par intérim au ministère de l’Enseignement supérieur, Sylvain Périgny.

«Le Ministère travaille de concert avec les autorités de santé publique afin de suivre l’évolution de la situation sanitaire et de s’assurer que la reprise des activités sur les campus est sécuritaire», a-t-il été précisé, tout en rappelant que peu d’éclosions avaient eu lieu dans ces établissements lors de la dernière session.

Le ministère a par ailleurs souligné que le respect des mesures sanitaires reste important sur les lieux d’enseignement et que toute personne qui présente des symptômes liés à la COVID-19 ne doit pas se présenter sur les lieux.

La dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 est également recommandée, a ajouté le sous-ministre.

La rentrée en présentiel du 17 janvier prochain est un non-sens pour l’ancien ministre de la Santé, Yves Bolduc, d’autant plus que la cinquième vague pourrait être à son sommet. Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université de Sherbrooke s’est aussi dit préoccupé par cette décision.

Le mode hybride est ainsi une des solutions proposées par les étudiants et a déjà été appliqué par le passé à l’Université de Sherbrooke.

À voir aussi   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.