/finance/business
Navigation

Des annonceurs misent sur les «sans-dessein» de Tulum

Coup d'oeil sur cet article

Un tout nouveau burger, une assiette déjeuner et un même un déménagement à Tulum, les annonceurs ont récupéré l’histoire des influenceurs en folie dans des concepts publicitaires délirants.

• À lire aussi: Party à bord d'un avion: pas simple de dérouter un avion

• À lire aussi: Party dans un avion: la SQ et le DPCP sur le cas des influenceurs perturbateurs

• À lire aussi: James William Awad pourrait avoir une amende de 100 000$ 

La palme va au Clan Panneton, devenu El Clan Pannetón, qui offre de déménager les meubles jusqu’au Mexique et propose d’entrer un code secret pour gagner un bâton à selfie

Capture d'écran

L’entreprise s’excuse même en espagnol auprès des Mexicains pour le comportement des « gringos québécois » mal éduqués. 

« C’est un coup de circuit, on a changé le nom de l’entreprise, on s’est moqué de tous les clichés de l’influenceur », rigole le professeur au département de communications à l’Université d’Ottawa Luc Dupont, en entrevue avec Le Journal. 

Ce dernier a partagé la publicité pour ses abonnés des réseaux sociaux et la réaction a été instantanée. 

« J’ai rarement vu une réaction aussi forte. Sur mon compte Twitter, 5000 personnes l’ont vue. Ça touche une corde sensible, visiblement », dit-il. 

Des déjeuners et des burgers

La chaîne québécoise L’Œufrier a aussi publié une publicité hilarante où on propose un déjeuner, le Ménage à trois, « sans vaseline pour la bande d’Ostrogoths ». 

Capture d'écran

Rappelons que le groupe d’influenceurs est soupçonné d’avoir utilisé de la vaseline par voie nasale pour déjouer les tests COVID. 

Enfin, la chaîne La Belle et la Bœuf, propriété de Foodtastic, a aussi lancé le burger influenceur Tulum, fait avec du « gros jambon, gros piment, gros sans dessein, gros Ostrogoth ». 

Capture d'écran

« Disponible exclusivement sur les vols de votre compagnie aérienne en direction Cancún ou Tulum. Non pour vrai, c’t’une joke, ne dérangez pas votre agent de bord et ayez un peu de classe sur votre vol », est-il écrit en bas de la publicité. 

À voir aussi