/news/coronavirus
Navigation

Des synagogues occupées malgré les règles sanitaires

Coup d'oeil sur cet article

Des membres de la communauté juive hassidique se réunissent dans des synagogues de Montréal malgré l’obligation de fermer les lieux de culte imposée par le gouvernement Legault afin de freiner la flambée des cas de COVID-19.

• À lire aussi: Pas d’obligation vaccinale pour les employés de la SAQ

• À lire aussi: De plus en plus d’enfants hospitalisés en raison de la COVID-19

«C’est une question d’opinion et je ne veux pas vous donner mon opinion. Vous pouvez faire ce que vous voulez. C’est un pays libre et c’est la liberté de religion», déclare un fidèle rencontré près d’une synagogue d’Outremont. 

Selon la confession, au moins dix adultes doivent être réunis pour les prières.  

En plus d’enfreindre la règle imposant la fermeture des lieux de culte, TVA Nouvelles a pu constater que peu de fidèles portaient le masque en entrant dans le lieu de culte, dimanche matin. 

Selon des voisins de l’établissement religieux d’Outremont, des rassemblements auraient lieu tous les soirs, mais peu d’interventions pour mettre fin à ces derniers seraient réalisées par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). 

Le corps policier affirme toutefois que des interventions sont effectuées lorsqu’il y a des signalements. 

La Santé publique de Montréal, de son côté, soutient que c’est à Québec de renforcer ses lois. 

À VOIR AUSSI...  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres