/news/currentevents
Navigation

L'AMF dépose 27 accusations contre un faux courtier

Coup d'oeil sur cet article

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a intenté une poursuite pénale à l'encontre d’un faux courtier qui fait face à 27 chefs d'accusation.

Selon l'enquête menée par l'Autorité, Joël Centeno aurait sollicité des investisseurs afin qu'ils lui confient des sommes d'argent pour procéder à des placements soumis à l'application de la Loi sur les valeurs mobilières, et ce, sans être inscrit à quelque titre que ce soit auprès de l'Autorité.

En contrepartie de ces placements, les investisseurs auraient acquis des actions de sociétés liées à M. Centeno.

Ce dernier fait face à 25 chefs d'accusation de placement sans prospectus, un chef d'accusation d'exercice illégal de l'activité de courtier en valeurs et un chef d'accusation pour avoir transmis des informations fausses ou trompeuses à propos d'opérations sur des titres.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.