/news/coronavirus
Navigation

Les parents invités à devancer la deuxième dose des enfants

Coup d'oeil sur cet article

Les parents dont les enfants ont déjà eu une première dose de vaccin contre la COVID-19 devraient devancer leur deuxième rendez-vous, estime la directrice du laboratoire de recherche sur les interactions hôtes/virus au CRCHUM, Nathalie Grandvaux.

• À lire aussi: Le bilan s'alourdit de 62 décès; 2742 patients hospitalisés au Québec

• À lire aussi: Les agences privées appelées en renfort

Cette dernière rappelle qu’il est possible de devancer la deuxième dose trois semaines après avoir eu la première injection. «On a l’ouverture des écoles qui est toujours prévue pour le 17 janvier, donc la semaine prochaine. On a 58% des enfants qui ont eu leur première dose, mais uniquement 1% des enfants qui ont eu leur deuxième dose», a-t-elle expliqué, mardi, en entrevue à LCN.

Pour effectuer un retour sécuritaire à l’école, la vaccination doit être mise de l’avant, estime-t-elle.

Selon le Protocole d’immunisation du Québec, l’intervalle minimum requis entre les deux doses est de 21 jours, soit environ trois semaines, indiquait en novembre dernier le ministère de la Santé.

D’ailleurs, le fabricant du vaccin anti-COVID-19 recommande un intervalle de trois semaines également.

«Considérant la contagion à laquelle on fait face actuellement, je pense que si on peut le devancer, ce sera une bonne chose afin que les enfants soient plus protégés au moment où ils retourneront à l’école», a ajouté Mme Grandvaux.

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.