/sports/hockey/canadien
Navigation

Un défi de taille sur la route pour le Canadien

Le Tricolore s’est envolé pour un périple de deux semaines

Camp Canadiens 2021-2022
Photo d'archives, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Sept matchs. Quatorze jours. Le Canadien s’est embarqué pour ce qui constitue possiblement le plus long voyage de son histoire. Un périple qui s’amorcera mercredi soir, à Boston.

• À lire aussi: Jeff Petry éloigné de sa famille

Cette rencontre devait initialement avoir lieu au Centre Bell. Mais en raison des restrictions qui auraient forcé sa présentation à huis clos, la LNH a préféré interchanger ce match avec celui du 21 mars, prévu au domicile des Bruins.

Quant à la visite des Devils du New Jersey, prévue samedi, elle a été reportée à une date qui demeure à déterminer.

Les longues séquences sur les patinoires adverses représentent d’emblée un défi pour n’importe quelle formation. C’est encore plus le cas pour une équipe qui n’a récolté que deux maigres victoires à l’étranger (2-13-3).

« C’est assurément un défi, a reconnu mardi Dominique Ducharme, avant de partir en direction de l’aéroport. Pour les gars qui reviennent au jeu, ce ne sont pas les conditions idéales. Mais après la pause qu’on a eue, c’est peut-être une bonne chose. Passer du temps sur la route va nous permettre de nous rassembler. »

Sauf que le protocole strict de la LNH risque de limiter grandement les interactions hors de la patinoire. Les joueurs ne seront pas confinés uniquement à leur chambre d’hôtel. Toutefois, les visites dans les commerces, les restaurants et les bars sont interdites.

Au moins, le passage de l’équipe en Arizona, à Dallas et à Las Vegas, la semaine prochaine, rendront possibles et un peu plus agréables les rassemblements à l’extérieur.

Tyler Toffoli, Artturi Lehkonen et Nick Suzuki se sont entraînés mardi à Brossard avant de prendre l’avion vers Boston.
Photo Pierre-Paul Poulin
Tyler Toffoli, Artturi Lehkonen et Nick Suzuki se sont entraînés mardi à Brossard avant de prendre l’avion vers Boston.

Du renfort quotidien

Ce qui pourrait aider Ducharme et sa troupe à relever ce défi plus aisément, c’est le retour de plusieurs réguliers. Carey Price, Joel Edmundson, Paul Byron et Brendan Gallagher manquent toujours à l’appel, mais il y a longtemps que la formation du Tricolore ne s’était pas approchée d’une véritable équipe de la LNH comme on a pu le voir à l’entraînement de mardi.

« Lors des semaines précédentes, on perdait des joueurs chaque jour. Là, on en rajoute », s’est réjoui le pilote du Canadien.

Jeff Petry avait rejoint ses coéquipiers et repris sa place à la droite de Brett Kulak. Pour une deuxième journée de suite, Mike Hoffman et Joel Armia patinaient sur des trios réguliers, ne laissant que Josh Anderson et Tyler Toffoli sur la liste des joueurs soustraits aux contacts.

« À part ces deux joueurs, tous ceux qui étaient sur la glace aujourd’hui [mardi] seront disponibles. Ce sera la même chose pour ceux qui nous rejoindront à Boston », a précisé Ducharme.

Romanov, Evans et compagnie

Le Joliettain faisait référence à Alexander Romanov, Jake Evans, Brandon Baddock, Gianni Fairbrother et Louie Belpedio demeurés aux États-Unis à la suite d’un résultat positif à la COVID-19.

Restera maintenant à déterminer lesquels parmi ceux-ci afficheront une forme physique suffisamment adéquate pour aider le club. 

« Tout a été mis en œuvre pour que les gars demeurés aux États-Unis puissent patiner, a assuré Ducharme. Mais c’était de façon individuelle, donc ce n’est pas le même tempo qu’en équipe, dans un environnement de la LNH. »

Sans Carey Price

Comme mentionné plus haut, Price, Edmundson, Byron et Gallagher n’ont pas accompagné le CH au sud de la frontière. Si Ducharme a souligné que certains parmi eux pourraient se greffer au groupe en cours de route, il a rapidement fermé la porte sur cette possibilité avec Price.

« Paul est celui qui est le plus près de rejoindre l’équipe. Tout comme Alex Belzile, Rafaël Harvey-Pinard et Jesse Ylonen [trois noms qui sont toujours sur la liste de la COVID]. Gallagher pourrait peut-être nous rejoindre plus tard dans le voyage, mais on ne pense pas que ce sera le cas pour Carey. »

Pour les deux prochaines semaines, le gardien devra se contenter de poursuivre sa réadaptation sur la glace et dans le gymnase du complexe sportif de Brossard. 

Formation du CH à l’entraînement        

Attaquants

Hoffman – Suzuki – Lehkonen

Drouin – Dvorak – Armia

Dauphin – Poehling – Caufield

Paquette – Vejdemo – Pezzetta

Anderson/Toffoli (sans contact)

Défenseurs

Chiarot – Savard

Kulak – Petry

Niku – Wideman

Schueneman

Gardiens

Allen

Montembeault

À voir aussi     

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.