/sports/racing
Navigation

Villeneuve vise les 500 Milles de Daytona

L’ancien champion de F1 pourrait devenir le premier Québécois à participer à cette prestigieuse course depuis 1960

COURTOISIE
Après deux journées d’essais à bord d’une Ford Musta
Photos courtoisie Après deux journées d’essais à bord d’une Ford Mustang, Jacques Villeneuve, que l’on voit en mortaise, nourrit de grands espoirs de participer à la célèbre classique des 500 Milles de Daytona, le 20 février prochain, en Floride.

Coup d'oeil sur cet article

Après deux journées d’essais préparatoires à Daytona, l’objectif de Jacques Villeneuve n’a pas changé : il veut participer à la course la plus prestigieuse de la Coupe NASCAR, celle qui donne le coup d’envoi de la saison 2022.

« Le but, c’est de revenir le mois prochain en Floride pour tenter d’obtenir ma place sur la grille de départ des 500 Milles de Daytona, a indiqué le champion du monde de Formule 1, en entrevue téléphonique au Journal hier soir. Tout s’est bien déroulé. On s’est surtout concentrés à rouler en solitaire pour maximiser nos chances en qualifications. »

« À moins d’une mauvaise surprise, que je ne souhaite évidemment pas, a-t-il poursuivi, notre équipe [Team Hezeberg] a l’intention de poursuivre l’aventure. »

Cette écurie, établie aux Pays-Bas, entreprend ses premiers pas dans la discipline-reine du NASCAR. Villeneuve a été désigné par cette organisation pour rouler sur le plus célèbre complexe de courses du stock-car américain.

Le Daytona 500 aura lieu le 20 février prochain et réunira tous les ténors du NASCAR, dont les Kyle Larson, Chase Elliott, Kevin Harvick, Denny Hamlin et Joey Logano, pour ne nommer que ceux-là.

Moyens limités

« Nous sommes une petite équipe aux moyens financiers limités », a reconnu Villeneuve. Rien n’est acquis puisqu’il faudra prendre part à l’une des deux épreuves qualificatives [communément appelées les « Duels »], le jeudi soir à quelques jours de la course, pour assurer notre place sur la grille de départ. »

« La bonne nouvelle, a-t-il renchéri, c’est que nos chronos mercredi [hier] en fin de journée étaient très comparables à ceux d’un autre pilote qui devra, lui aussi, franchir avec succès l’étape
des qualifications. »

« Tous les espoirs sont permis »

Selon ses estimations, quatre pilotes vont se battre pour les six places encore disponibles sur la grille de départ. Tous les autres, détenteurs d’une franchise en NASCAR, sont assurés d’une place sur la grille de départ, peu importe leur résultat lors des « Duels ».

« Tous les espoirs sont permis, de prétendre Villeneuve. L’équipe n’a pas fait une annonce officielle, mais ses ambitions sont claires. Elle veut courir à Daytona. Dans mon cas, je n’aurais pas fait le déplacement en Floride pour le simple plaisir. »

La dernière (et seule) présence du vétéran pilote de 50 ans à Daytona remonte à 2008. Une bête crevaison avait ruiné son parcours lors de l’un des deux « Duels », ce qui l’avait empêché de devenir le premier Québécois depuis Dick Foley en 1960, à participer à cette course considérée comme le « Super Bowl » du NASCAR.

Papa pour la cinquième fois

En conférence de presse, hier, à Daytona, Villeneuve n’a pas caché que sa passion pour la course était intacte, malgré son... âge et surtout ses autres occupations.

Villeneuve compte quatre départs dans la première division de NASCAR. Il montre comme meilleur résultat une 21e place à Talladega en 2007, un anneau de vitesse comme Daytona, et sa dernière épreuve remonte au circuit routier de Sonoma, en 2013.

Depuis, il n’a jamais abandonné l’idée d’un retour en Amérique du Nord, même s’il s’adonne régulièrement à d’autres projets.

« C’est un peu plus compliqué de se concentrer sur la course ici puisque je vis en Italie, a-t-il souligné. Je suis très occupé à travailler comme analyste de Formule 1 [pour le réseau français Canal +] et à faire des bébés. »

Incidemment, Villeneuve avait hâte de rentrer à la maison. Sa nouvelle conjointe, l’Italienne Giulia Marra, donnera naissance à un enfant d’ici quelques semaines. 

« Mais, conclut-il, ça ne m’empêchera pas de rouler à Daytona. »

Villeneuve est père de quatre garçons, nés de deux unions précédentes.

Avec Tommy Thurber, Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.